Diplomatie & défense

Fire engulfing Haifa in northern Israel completely destroyed the home of local resident Ariana Rottman.
Cette annonce du gouvernement implique le versement de compensations financières aux victimes

Les autorités fiscales israéliennes ont annoncé mardi reconnaître les "motivations nationalistes" des auteurs de plusieurs incendies criminels qui ont ravagé le pays la semaine dernière.

Les victimes ayant subi des dommages liés à ces actes intentionnels recevront des compensations financières du gouvernement, a indiqué la chaîne israélienne Arutz 2.

Cette décision concerne 9 zones dont Haïfa, la 3ème plus grande ville d’Israël, qui a été la plus touchée par les incendies.

Près de 10.000 personnes avaient été évacuées de leurs logements et des centaines se trouvent aujourd’hui sans-abris.

D’après les premières estimations, les réparations nécessaires liées aux incidents de la seule ville de Haïfa s’élèvent à 500.000 millions de shekels.

Le ministre des Finances, Moshe Khalon, les représentants de son ministère et ceux du Premier ministre, de la Sécurité publique, sont attendus mardi pour une réunion spéciale à Haïfa afin d’évaluer et coordonner les dédommagements des victimes.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte