GB: dans une vidéo, un responsable israélien veut "faire tomber" des députés

Le responsable a été filmé à son insu par un journaliste d'Al-Jazeera agissant sous couverture

Un responsable de l'ambassade d'Israël à Londres a été filmé à son insu en train de suggérer de "faire tomber" des députés britanniques considérés comme anti-israéliens, ont rapporté samedi les médias britanniques

Le responsable, Shai Masot, a été enregistré par un journaliste d'Al-Jazeera, agissant sous couverture, en train, apparemment, de discuter de son souhait de faire tomber plusieurs députés britanniques, parmi lesquels, le vice-ministre des Affaires étrangères Sir Alan Duncan, partisan de la création d'un Etat palestinien et critique notoire des implantations israéliennes de Cisjordanie.

Dans un communiqué, l'ambassadeur israélien Mark Regev s'est excusé auprès de Duncan et a déclaré que l'ambassade considérait les propos tenus par Masot comme "totalement inacceptables". Masot "va bientôt terminer sa mission au sein de l'ambassade", ajoute le communiqué.

Israël a précisé que Masot n'était pas un diplomate, mais un employé junior. Cependant, le Guardian a révélé que celui-ci se présente comme un "haut dirigeant politique" sur sa carte de visite, et que sa page LinkedIn indique que sa fonction consiste à être "le principal contact entre l'ambassade et les députés, et à assurer la liaison avec les ministres et les responsables du Ministère des Affaires étrangères".

"L'ambassadeur israélien s'est excusé et il est clair que ces commentaires ne reflètent pas les vues de l'ambassade ou du gouvernement israélien. Les relations entre la Grande-Bretagne et Israël sont solides", a de son côté déclaré le ministère britannique des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon The Guardian, Masot a été filmé alors qu'il discutait avec Maria Strizzolo, une fonctionnaire qui fut l'assistante d'un ministre du Parti conservateur. La vidéo montre également un autre homme, qui répond au nom de "Robin", et qui dit travailler pour le groupe des Amis d'Israël du parti travailliste. Mais Robin était en réalité un journaliste infiltré travaillant pour Al-Jazeera.

Dans la vidéo, on entend Masot suggérer à Strizzolo de l'aider à "faire tomber" plusieurs députés, et évoquer le nom de Duncan, ajoutant qu'il est à l'origine de plusieurs problèmes, rapporte le Guardian.

Un autre nom mentionné dans la vidéo est celui de Crispin Blunt, président du Comité des Affaires étrangères à la Chambre des communes, qui a exprimé son soutien à la cause palestinienne. Strizzolo indique qu'il se trouve sur une "liste".

On entend également les deux s'accorder sur le fait que le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson est pro-israélien, avant que Masor n'ajoute: "vous savez que c'est un idiot."

Sollicitée par le Guardian, Strizzolo a affirmé que les phrases avaient été sorties de leur contexte, et que la conversation était "légère", et relevait davantage du "commérage" qu'autre chose.

"Toute insinuation selon laquelle, en tant que fonctionnaire travaillant dans l'éducation, je pourrais un jour exercer ce type d'influence que vous suggérez est risible", a-t-elle affirmé.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël: la peine d'Azaria pourrait être réduite s'il ne fait pas appel
8Article suivantIsraël: le vice-ministre de la Défense veut élargir l'immunité des soldats