Quantcast

Israël: l'armée va intégrer plus de femmes dans les unités combattantes

Tsahal
AFP
Le nombre de femmes combattantes devrait atteindre 1.130 en 2017

L'armée israélienne va augmenter le nombre des soldates dans les unités combattantes, a indiqué jeudi le chef de la nouvelle division en charge de la défense des frontières, le général de brigade Mordechai Kahana.

L'officier, qui est aussi le chef d'une des unités de renseignements de l'armée israélienne, a déclaré à des journalistes qu'au cours de l'année 2017, le nombre de soldates combattantes devrait atteindre 1.130, contre 800 aujourd'hui, ajoutant que ce nombre avait plus que doublé depuis 2015.

Selon le général Kahana, cette augmentation s'explique par la manière dont l'armée israélienne aborde la question du recrutement de femmes au sein de ces unités.

A l'inverse des Etats-Unis où les femmes doivent répondre aux mêmes normes que les hommes pour être acceptées au sein des unités combattantes, les Israéliens ont apporté quelques modifications permettant à plus de femmes de terminer la formation requise avec succès, a affirmé Kahana.

Selon l'officier, Tsahal donne maintenant aux recrues féminines plus de temps pour atteindre le niveau minimum de condition physique nécessaire pour intégrer les unités combattantes.

Des aliments avec un taux de calcium plus élevé ont été par ailleurs introduits dans les régimes alimentaires des recrues et certains équipements ont été remplacés, pour les adapter aux recrues féminines. Des genouillères plus petites, adaptées aux femmes, des fusils d'assaut M-16 plus légers sont ainsi apparus dans les unités combattantes.

Des changements ont également été apportés dans les infrastructures (douches, toilettes, etc.) ainsi qu'en terme de soins médicaux.

Sur le total de 1.130 combattantes qui seront en service cette année, 50 intégreront les unités d'infanterie, 200 rejoindront le corps d'artillerie, tandis que la grande majorité participera à des missions de reconnaissance au sein de bataillons mixtes tels que Caracal, Lions du Jourdain et Bardalas (Guépard) stationnés aux différentes frontières du pays

Un quatrième bataillon mixte est actuellement mis en place et devrait entrer en activité en novembre 2017.

Le chef d'état-major, le lieutenant-général Gadi Eizenkot, a lui aussi exprimé son soutien au développement des unités combattantes féminines qu'il considère essentiel pour la sécurité Israël.

Shai Ben-Ari est le correspondant militaire de i24NEWS

Commentaires

(0)
8Article précédentLa position US "très confuse" sur le conflit israélo-palestinien, selon Ayrault
8Article suivantLe Hamas rejette l'offre d'une aide économique proposée par Lieberman