Quantcast

Conférence de Munich: une table ronde va réunir Lieberman et Zarif

Ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Liberman
AFP Photo/Georges Gobet
Le ministre de la Défense a également rencontré pour la 1è fois son nouvel homologue américain James Mattis

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman participera dimanche à une table ronde avec le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et le chef de la diplomatie saoudienne Adel al-Jubeir à Munich dans le cadre de la Conférence sur la Sécurité, grand rendez-vous annuel du gotha mondial de la défense.

Dans le programme annoncé par les organisateurs, la session intitulée "Crises anciennes, nouveau Moyen-Orient?", qui s'ouvrira dimanche matin sous la direction Lyse Doucet, journaliste à la BBC, verra Lieberman faire une intervention, suivi des ministres iranien et saoudien.

Mohammad Javad Zarif a été le négociateur en chef iranien lors des discussions qui ont précédé la conclusion de l'accord sur le nucléaire iranien en 2015.

Si Israël et l'Iran sont des ennemis notoires sur le plan diplomatique, l'Etat hébreu et le royaume saoudien ont multiplié les rencontres depuis plusieurs mois ; un rapprochement lié aux inquiétudes suscitées par le développement du programme nucléaire iranien.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu participera également à cette table ronde.

Le bureau de Lieberman a précisé que la session n'inclura ni discussion, ni interaction entre les différents responsables, ces derniers devant intervenir les uns après les autres.

"Les 3 problèmes essentiels sont l'Iran, l'Iran, l'Iran"

A Munich, Lieberman a rencontré pour la première fois son nouvel homologue américain James Mattis, vendredi matin, avec qui il a évoqué la coopération entre les deux pays visant à renforcer la sécurité d'Israël et préserver les intérêts américains dans la région.

A cette occasion, le ministre israélien de la Défense a martelé que "les trois problèmes essentiels (des deux pays) étaient l'Iran, l'Iran, l'Iran", et qu'il était urgent de former une coalition efficace contre le soutien que Téhéran apporte aux organisations terroristes, et contre ses programmes balistique et nucléaire.

Lieberman a affirmé que la Corée du Nord et l'Iran étaient les deux extrémités de "l'axe du mal", auquel "appartiennent également le Hezbollah et le régime syrien d'Assad".

THIERRY CHARLIER (AFP)

Les deux ministres ont par ailleurs évoqué la situation sécuritaire au Moyen-Orient et les moyens de renforcer la coopération entre les Etats-Unis et Israël pour lutter contre l'instabilité dans la région, avant de convenir de se rencontrer à nouveau prochainement.

La Conférence sur la sécurité de Munich accueille chaque année des chefs d’Etat ou de gouvernement, des ministres, des diplomates, des militaires et autres experts pour traiter des questions sécuritaires sur le plan international.

Commentaires

(0)
8Article précédentTerrorisme/Israël: janvier, mois le plus meurtrier depuis 6 mois
8Article suivantConférence de Munich: la session qui devait réunir Lieberman et Zarif annulée