Quantcast i24NEWS - Israël et les USA mettent en place un groupe de travail sur les implantations

Israël et les USA mettent en place un groupe de travail sur les implantations

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 12 février 2017 à Jérusalem
GALI TIBBON (AFP)
"L'alliance entre Israël et les USA a toujours été forte, mais elle est aujourd'hui renforcée"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé dimanche matin qu'il avait convenu, avec le président américain Donald Trump, de mettre en place une équipe de travail sur les implantations, lors de la réunion hebdomadaire du cabinet ministériel.

Netanyahou a fait un compte-rendu de sa visite à Washington la semaine dernière et de sa rencontre avec le nouveau président américain.

"Je suis revenu vendredi d'une visite historique à Washington pour rencontrer le président américain Donald Trump (...) L'alliance entre Israël et les Etats-Unis a toujours été forte, mais je peux vous le dire, cette alliance a été renforcée", a déclaré Netanyahou.

"Nous avons convenu de mettre en place des équipes dans de nombreux domaines et également dans un domaine où nous ne sommes pas encore arrivés à un consensus, je veux dire, bien sûr, des implantations en Judée-Samarie", a-t-il ajouté.

SAUL LOEB (AFP/Archives)

Le Premier ministre a indiqué avoir nommé l'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis Ron Dermer, à la tête de cette équipe, et attendre la nomination du représentant américain.

Netanyahou a également expliqué à ses ministres qu'il existait "une relation personnelle de plusieurs années entre le président Trump et (lui), et qui est importante".

"Et elle est encore plus importante à cause (...) de la vision commune que nous avons sur les dangers et les opportunités au Moyen-Orient. Nous avons tous les deux des vues similaires sur la menace principale et grimpante de la part de l'Iran, et sur la nécessité de faire face aux agressions iraniennes dans divers domaines. En fin de compte, nous espérons aussi obtenir la paix", a-t-il affirmé.

La fin de la solution à 2 Etats

Avant la réunion du cabinet, le ministre de la Science, de la Technologie et de l'Espace Ophir Akunis a déclaré: "L'idée de deux Etats n'est plus à l'ordre du jour, et c'est important. C'est une grande révolution dans le discours qui prédominait ici ces huit dernières années. Le président Trump n'a fait pression comme Obama, qui ne voyait d'autre que la solution à deux Etats qui auraient mis les citoyens israéliens en grand danger".

La première rencontre mercredi à la Maison Blanche entre Donald Trump et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a été dominée par les déclarations équivoques du président américain prenant ses distances avec la "solution à deux Etats" israélien et palestinien.

SAUL LOEB (AFP)

Benyamin Netanyahou a de son côté fait la promotion d'une "approche régionale" pour mettre fin au conflit au Proche-Orient. Une offre reprise par Donald Trump lors de leur conférence de presse commune à la Maison Blanche mercredi.

Le lendemain, le dirigeant israélien a plaidé sur la télévision MSNBC pour "une paix globale au Moyen-Orient entre Israël et les pays arabes". Il a vanté une "occasion sans précédent car nombre de pays arabes ne considèrent plus Israël comme un ennemi mais comme un allié face à l'Iran et à Daech (groupe Etat islamique, ndlr), les forces jumelles de l'islam qui nous menacent tous".

Donald Trump a réaffirmé qu'il voulait présider à "un formidable accord de paix" israélo-palestinien.

Commentaires

(1)

Il est regrettable de voir toujours des photos de la seule AFP

8Article précédent"Israël a beaucoup de savoir-faire et d'expérience" (ministre autrichien)
8Article suivantNetanyahou affirme avoir été l'initiateur du sommet secret tenu en Jordanie