Lieberman menace de détruire les systèmes syriens de défense aérienne

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman, le 19 février 2017 à Munich lors de la Conférence sur la sécurité
Christof STACHE (AFP)
"Nous n'hésiterons pas, la sécurité d'Israël est au-dessus de tout, il n'y aura pas de compromis"

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a menacé dimanche de détruire les systèmes syriens de défense aérienne en cas de nouvelle attaque contre des avions de chasse israéliens.

"Nous n'avons aucun intérêt à intervenir dans la guerre civile syrienne, que ce soit pour ou contre (le président Bachar) Assad, et nous n'avons aucun intérêt à affronter les Russes", a précisé Lieberman lors d'une visite au centre d'incorporation de l'armée israélienne.

"Notre principales préoccupation est le transfert d'armes de pointe de la Syrie vers le Liban, c'est pourquoi chaque fois que nous identifions une tentative de contrebande d'armes, nous agissons pour la contrecarrer", a-t-il poursuivi.

Des missiles anti-aériens israéliens ont été utilisés vendredi soir pour intercepter un missile syrien S-200 tiré sur des chasseurs israéliens qui venaient de frapper un convoi d'armes en Syrie.

Behrouz Mehri (AFP/Archives)

Le convoi transportait des scuds particulièrement sophistiqués, capables de parcourir une distance de 700 km, selon l'armée.

"La prochaine fois, si l'appareil de défense aérienne syrien agit contre nos avions, nous le détruirons", a déclaré Lieberman. "Nous n'hésiterons pas, la sécurité d'Israël est au-dessus de tout, il n'y aura pas de compromis", a-t-il précisé.

"L'aviation a ciblé cette nuit à 2h30 (heure locale) dans le nord de la Syrie un convoi d'armes destinées au Hezbollah libanais et transitant par la Syrie, entraînant une riposte du régime de Bashar el-Assad", avait indiqué Tsahal vendredi soir.

"Plusieurs missiles antiaériens ont été lancés depuis la Syrie suite à cette mission, et le système israélien de défense de l’armée a intercepté l’un des missiles", avait ensuite confirmé l’armée dans un communiqué, endossant ainsi la responsabilité de l'opération.

Commentaires

(2)
Master

malheureusement,, il y a les Russes qui soutiennent le criminel Assad et ils sont en plus les alliés de l'Iran et des terroristes du Heszbola . il faut être très prudent car les Russes pourrait déclencher une guerre mondiale. et en même temps se venger de l'Europe concernant l'Ukraine . c'est très sérieux je me méfie de Poutine on le dit de parents Juifs mais,moi je ferais pas confiance .

YACOV.

Voilà un homme qui a quelque chose dans le pantalon. Avis aux imprudents, ne pas s'y frotter

8Article précédentGaza: Tsahal vise une position du Hamas suite à un tir de roquette sur Israël
8Article suivantIsraël: un terroriste palestinien condamné à 4 peines de prison à vie