Quantcast

Israël annonce le déploiement du système anti-missile "Fronde de David"

'David's Sling' Missile Defense System
IDF
C'est le dernier volet du système de défense antimissile israélien aux côtés des systèmes Arrow-2 et Arrow-3

Dans le cadre des efforts menés par l'Etat hébreu pour se défendre face aux menaces régionales, le nouveau système anti-missile israélien "Fronde de David" sera pleinement opérationnel début avril, a annoncé lundi un haut responsable de l'armée de l'air israélienne.

Ce système polyvalent de défense anti-aérien conçu exclusivement pour Israël, qui a achevé en janvier dernier les derniers tests nécessaires avant son déploiement, viendra compléter l'arsenal de l'Etat hébreu assurant la sécurité du pays face à la menace posée par les roquettes, les drones et les missiles.

C'est ainsi le dernier volet du système de défense antimissile israélien à trois niveaux aux côtés des systèmes Arrow-2 et Arrow-3 et du Dôme de fer, lequel intercepte les projectiles à courte portée généralement tirés par le Hamas et les groupes affiliés à l'État islamique à Gaza et dans la péninsule du Sinaï.

S'il existe déjà d'autres systèmes de défense anti-aérien déployés, quelles sont alors les différences notables entre le Dôme de fer, le système Arrow et le tout nouveau "Fronde de David" et dans quel contexte sont-ils utilisés?

La "Fronde de David" (David's sling) est un système intermédiaire, il est polyvalent et est conçu pour intercepter des roquettes de courtes, moyennes, et longues portées, ainsi que les avions hostiles au-dessus du territoire ennemi, mais également les drones et missiles de croisières (missiles à longue portée volant rapidement et à basse altitude).

Un officier supérieur de Tsahal a déclaré lundi que l'armée de l'air israélienne était à la recherche de plus d'une solution à une menace donnée, soulignant la souplesse du nouveau système ainsi que le fait qu'il pourra aider à faire coïncider les différents systèmes de défense aérienne.

La "Fronde de David"est capable de lutter contre les projectiles et les missiles de croisière comme les Yakhount de confection russe dont pourrait s'être procuré récemment le Hezbollah.

C'est justement ce système  qui aurait permis d'intercepter le missile anti-aérien tiré par les syriens dans la nuit de jeudi à vendredi.

IDF

Le Dôme de fer (Iron Dôme) est très certainement le système de défense anti-missile le plus connu en Israël. Déployé en 2010, il s'était révélé très efficace au cours de l'opération "Pilier de Défense" en 2012, mais surtout lors de "Bordure protectrice" en 2014, lorsque le pays était la cible des roquettes en provenance de la bande de Gaza.

Le Dôme de fer était parvenu à détruire en vol des centaines de missiles tirés par le mouvement terroriste palestinien Hamas vers le territoire israélien, sauvant des centaines de vies et empêchant ainsi une aggravation du conflit.

Ce système mobile de défense aérien est conçu pour intercepter les roquettes et obus de courte portée (de 4 à 70 km). En 2016, l'armée israélienne a annoncé qu'une version navalisée du Dôme de fer, le Tamar-Adir, était en cours de tests.

Par ailleurs, l'Azerbaïdjan a finalisé en décembre dernier, un accord avec Israël pour acquérir ce système de défense antimissile.

Le système Arrow fait partie des systèmes d'interception de missiles développés par Tsahal, dans le cadre du programme de défense multicouches pour répondre lui aussi à toute la panoplie des menaces de missiles dirigés contre le territoire israélien.

Arrow ("Flèche") est une famille de missiles anti-balistiques (terme pour désigner les missiles balistiques à longue portée) composée de trois versions du système, Arrow 1, Arrow 2 et Arrow 3.

La dernière version de ce système, l'intercepteur Arrow 3 destiné à contrer la menace des missiles de longue portée, avait été testée avec succès par Israël et les Etats-Unis fin 2015 et a été remise aux forces aériennes israéliennes en janvier dernier.

Le système "Flèche" a la particularité d'avoir été développé dès les années 1980 conjointement par les États-Unis et l'entreprise de construction aéronautique israélienne Israel Aerospace Industries.

Même si le risque zéro n'existe pas, ces trois systèmes de bouclier anti-missile permettront du moins de sécuriser au maximum le territoire israélien contre les menaces proférées par le Hamas et le Hezbollah soutenus par la Syrie et l'Iran.

Commentaires

(3)
YACOV.

Israel doit developper un systeme laser capable de faire le même travail. le tir serait quasiment gratuit à la difference des missiles anti-missiles

ce n'est ni par la force ni par l'épée mais uniquement par l'esprit de D'..

Meyir_38

Très très bon article : pointu, efficace et explicite dans tous ses développements. C'est le genre d'articles dont la lecture est à portée de la plupart des lecteurs. Merci encore. Continuez à poursuivre en ce sens. . . Michel de Grenoble.

8Article précédentGuerre des Six Jours: un ex-parachutiste raconte son arrivée au Mur occidental
8Article suivantHaley et Netanyahou déterminés à faire annuler la résolution 2334