Quantcast

"Le temps est venu" de tuer Bachar al-Assad (ministre israélien)

Construction Minister and retired IDF General Yoav Galant at a conference near Jerusalem on Tuesday, May 16, 2017
Miriam Tzachi
Galant a affirmé qu'al-Assad et le Hezbollah étaient de plus grandes menaces pour le monde que l'EI

Le ministre israélien du Logement, Yoav Galant, a appelé au meurtre du président syrien Bachar al-Assad affirmant qu'il "n'a pas sa place dans ce monde", au regard des récentes allégations selon lesquelles son régime a procédé à des exécutions de masse et a brûlé les corps des victimes.

"La réalité de la situation en Syrie est qu'ils sont en train d'exécuter des gens, en utilisant des attaques chimiques dirigées contre eux, et récemment, ils brûlent leurs cadavres, quelque chose que nous n'avons pas vu en 70 ans", a déclaré Galant, en référence à la Shoah,  lors d'une conférence près de Jérusalem.

Le ministre a soutenu que les actions d'al-Assad en Syrie représentent un "génocide", avec "des centaines de milliers de tués". 

Galant faisait ici référence aux allégations portées par les Etats-Unis lundi, accusant Bachar al-Assad de procéder à des exécutions de masse et de brûler les corps dans un large crématorium hors de la capitale.

"A mon avis, nous sommes en train de franchir une ligne rouge. Et pour moi, le temps est venu d'assassiner al-Assad. C'est aussi simple que cela", a déclaré le ministre, ancien haut gradé de l'armée.

D'un point de vue plus global, Galant a affirmé dans son discours qu'al-Assad et le Hezbollah, le groupe terroriste chiite libanais, étaient de plus grandes menaces pour le monde que l'Etat islamique ou d'autres groupes terroristes sunnites.

L'ancien général a comparé l'assassinat du leader syrien à l'action de "couper la queue d'un serpent", expliquant que, après ça "nous pouvons rester concentrés sur le plus important, l'Iran".

Commentaires

(2)
Lag b'omer

Et la réalité du logement ici, ne l'intéresse pas ?

Danstern

assassiner ? un procès par des instances internationales me paraît primordial. mais qui est prêt à le faire ?

8Article précédentIsraël: un terroriste palestinien condamné à 25 ans de prison ferme
8Article suivantMur occidental: la Maison Blanche se désolidarise des propos du diplomate US