Quantcast

Israël: des cheikhs jordaniens rencontrent le président Rivlin

Israeli President Rivlin and Jordanian sheikhs
Mark Neiman (GPO)
Israël et la Jordanie ont eu des relations diplomatiques depuis plus de 20 ans

Le président israélien Reuven Rivlin a rencontré mercredi une délégation de cheikhs jordaniens représentant différents pans de la société.

La délégation est en visite pour une durée de cinq jours en Israël afin de rencontrer des représentants de différentes parties de la société israélienne et renforcer ses liens avec l'Etat hébreu.

"Notre histoire en Israël et celle de ma famille dure depuis 210 ans. Une connexion continue avec les communautés arabes en terre d'Israël, et bien sûr avec les cheikhs bédouins, dont mon père a beaucoup appris", a déclaré aux cheikhs le président Rivlin, qui a grandi à Jérusalem et dont le père a traduit le Coran et d'autres ouvrages de l'arabe vers l'hébreu.

"Israël et le Royaume hachémite travaillent ensemble car nous sommes destinés à vivre ensemble sur cette terre", a-t-il ajouté.

"Lorsque vous allez à Jérusalem, vous voyez les musulmans se rendre à la mosquée, les chrétiens à l'église et les juifs à la synagogue. Dans chaque groupe, il existe des extrêmes, mais nous devons rechercher ce que nous avons en commun, et non ce qui nous divise", a-t-il dit.

"Nous sommes venus du pays d'un héros de la paix, le roi Hussein, un pays de coopération et de don, terre de paix et de tolérance", ont répondu les cheikhs en remerciant M. Rivlin pour son chaleureux accueil.

"Nous désirons mettre en œuvre le processus de paix, au nom des dirigeants du Royaume hachémite", ont-ils ajouté.

Israël et la Jordanie entretiennent des relations diplomatiques depuis plus de 20 ans, tandis que les relations sécuritaires restent relativement confidentielles en raison du conflit israélo-palestinien, alors que près de 60% des Jordaniens sont d'origine palestinienne, selon de récentes estimations.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël demande à la Jordanie de cesser de mener un "double jeu"
8Article suivantIsraël "inquiet" des propos anti-israéliens du président turc Erdogan