Quantcast

Prisonniers palestiniens: fin de la grève de la faim avant l'arrivée de Trump?

Manifestation de solidarité avec des prisonniers palestiniens en grève de la faim, le 19 septembre 2016 à Gaza
MOHAMMED ABED (AFP/Archives)
Israël a mandaté le chef du service de sécurité du Shin Bet pour négocier avec les prisonniers

L'Autorité palestinienne et le gouvernement israélien ont entamé vendredi des négociations pour mettre fin à la grève de la faim des prisonniers palestiniens avant l'arrivée du président américain Trump dans la région, ont indiqué des sources palestiniennes à i24NEWS.

Jérusalem a mandaté le chef du service de sécurité du Shin Bet pour négocier avec les prisonniers, selon ces mêmes sources.

Des centaines de prisonniers palestiniens incarcérés dans les prisons israéliennes ont entamé grève de la faim le 17 avril dernier pour obtenir de meilleures conditions de détention.

Le mouvement a été lancé par Marwan Barghouthi, condamné à la perpétuité pour des attentats menés lors de la Seconde intifada (2000-2005) qui coûté la vie à de nombreux Israéliens.

Vendredi, des heurts avec les forces israéliennes ont éclaté en Cisjordanie et dans la bande de Gaza lors de différentes manifestation de soutien aux prisonniers, au cours desquels des dizaines de Palestiniens ont été blessés, a rapporté le Croissant-Rouge palestinien.

Environ 1.500 personnes ont manifesté à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, selon des journalistes, et des affrontements ont été rapportés dans plusieurs autres villes et villages du territoire.

Commentaires

(2)
Anonymous

et quoi du fameux principe "Israël ne négocie pas avec les terroristes" ?

Ils n'auront même pas le courage de continuer leur grève de la faim. Dommage.

8Article précédent"Les renseignements divulgués par Trump viennent directement de Raqqa"
8Article suivantJérusalem: un Juif ultra-orthodoxe blessé suite à une dispute