Quantcast

Trump va présenter une initiative de paix, sans gel des constructions (Al Hayat)

Le président des États-Unis Donald Trump (d) et le président palestinien Mahmoud Abbas, le 3 mai 2017 à Washington
NICHOLAS KAMM (AFP)
Le président US devrait proposer des négociations directes entre les 2 parties, sur une période de 6 à 12 mois

Le président américain Donald Trump, qui a commencé sa tournée au Moyen-Orient en Arabie Saoudite samedi, a l'intention de présenter aux Israéliens et aux Palestiniens une nouvelle initiative de paix lors de sa visite dans l'Etat hébreu lundi, rapporte samedi le journal arabe Al-Hayat.

Selon le quotidien basé à Londres, qui cite des sources occidentales confidentielles, Trump devrait proposer des négociations directes entre les deux parties, sur une période de 6 à 12 mois. L'offre ne comprend pas une demande de gel de la construction dans les implantations juives par Israël.

La source citée par le journal révèle que le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré à Trump qu'il accepterait l'initiative.

Dans une interview accordée jeudi au journal Israel Hayom, Trump a déclaré qu'il pensait "honnêtement et réellement" qu'il pourrait négocier un accord de paix entre Israël et les Palestiniens.

"Je pense qu'il y a une fantastique opportunité de parvenir à un accord", a déclaré le président. "Je travaille très dur pour que les Israéliens et les Palestiniens obtiennent la paix, et j'espère que cela pourrait arriver plus vite que personne ne puisse imagine", a-t-il ajouté

Donald Trump a estimé qu'il existait de bonnes chances pour arriver à la paix parce que "c'est le bon moment" et qu'il a les "bonnes personnes" pour négocier un accord.

"Il y a une excellente opportunité et c'est bon pour tout le monde", a-t-il déclaré. "Cet accord est bon pour tous. Nous avons les bonnes personnes qui travaillent dessus, [l'ambassadeur] David Friedman et [l'envoyé au Moyen-Orient] Jason Greenblatt".

Un ministre palestinien a déclaré jeudi que Ramallah prenait au sérieux les efforts de Trump pour aider à résoudre le conflit israélo-palestinien.

"Le président américain a assuré à [Abbas] qu'il pourrait trouver un accord dans un délai d'un an", a déclaré le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Maliki.

Commentaires

(0)
8Article précédentJérusalem: un Juif ultra-orthodoxe blessé suite à une dispute
8Article suivantLe programme de la visite de Trump en Israël encore modifié