Quantcast i24NEWS - Netanyahou appelle à la dissolution de l'UNRWA

Netanyahou appelle à la dissolution de l'UNRWA

Une école de l'UNRWA à Gaza
AFP
Le PM israélien plaide pour le fusionnement des activités de l'organisme onusien avec celles du HCR

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a appelé dimanche à la dissolution de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens UNRWA, lors de la réunion hebdomadaire de son cabinet ministériel.

"Le Hamas se sert de jeunes écoliers comme de boucliers humains, et c'est cet ennemi que nous combattons depuis des années, un ennemi qui commet un double crime de guerre. Il attaque des civils innocents, et se cache derrière des enfants", a dénoncé Netanyahou.

Le Premier ministre faisait référence à la découverte le 1er juin, d'un tunnel passant sous deux écoles de l’UNRWA dans le camp de réfugiés palestiniens de Maghazi à Gaza.

Lors de la réunion, Benyamin Netanyahou a indiqué avoir abordé le sujet avec l’ambassadrice américaine de l’ONU, Nikki Haley, en visite en Israël la semaine dernière.

GOP

"Je lui ai qu'il était temps pour les Nations unies, de reconsidérer le maintien de l’UNRWA", a-t-il dit, alors qu'il a déposé une plainte officielle contre le Hamas au Conseil de Sécurité vendredi.

Fusion avec le HCR

Le dirigeant israélien a fustigé l'exception palestinienne consistant en l’existence d'un organisme spéciale de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, l’UNRWA, alors que les "millions de réfugiés dans le monde" sont pris en charge par le seul Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

"Au sein des institutions de l'UNRWA, il y a une forte incitation à la haine d'Israël. Je regrette que l'UNRWA, par son existence même, perpétue – et ne résout pas- le problème des réfugiés palestiniens.", a ajouté Netanyahou lors du conseil des ministres.

"C'est pourquoi il est temps de démanteler l'UNRWA et de fusionner ses activités avec celles du HCR", a conclu Netanyahou.

Le porte-parole de l'UNRWA Chris Gunness a réagi en affirmant que l'avenir de l'agence ne pouvait pas être décidé unilatéralement.

"L'UNRWA reçoit son mandat de l'Assemblée générale des Nations unies qui est seule à pouvoir le modifier par un vote majoritaire", a affirmé le porte-parole à l'AFP, en rappelant que l'Assemblée générale avait prolongé en décembre de trois ans le mandat de l'UNRWA.

Cet organisme gère des centaines d'écoles accueillant des enfants palestiniens dans la bande de Gaza, en Cisjordanie ainsi qu'au Liban, en Jordanie et en Syrie.

En février, l'UNRWA avait annoncé avoir suspendu le directeur palestinien d'une de ses écoles dans la bande de Gaza accusé d'être un membre actif du Hamas.

Le 1er juin, l'UNRWA a protesté auprès du Hamas après la découverte d'un tunnel creusé entre deux de ses écoles dans la bande de Gaza. Le Hamas a rejeté ces accusations.

Les tunnels creusés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien en vue d'infiltrer des terroristes du Hamas constituent une des principales menaces pour la sécurité d'Israël.

Des travaux de forage en vue de la construction d'une barrière souterraine entre Israël et Gaza devraient débuter le mois prochain.

Commentaires

(3)

Un jour sera inscrit dans les livres d'histoire que l'ONU soutenait officieusement le terrorisme.

c'est plutôt officiel.

Qui soutiendra Israël ,si, comme je viens de l'apprendre , l'Iran à signé avec le Hamas une aide massive , militaire entre autre , ce qui serait un grand danger pour Israël, c'est que le Hezbollah , le Hamas et l'IRAN, stationné en Syrie ouvrent les hostilités, pourquoi attendre l'inéluctable, faire évacuer la population civile de Gaza et détrure ce nid de terroristes avec, qui, la paix sera impossible !

8Article précédentIsraël: record dans l'avancée des construction en Cisjordanie depuis 1992
8Article suivantProcessus de paix: rencontre secrète Netanyahou-Herzog-Al Sissi en 2016 (média)