Quantcast i24NEWS - Israël et le Hamas "proches" d'un accord sur un échange de prisonniers (médias)

Israël et le Hamas "proches" d'un accord sur un échange de prisonniers (médias)

Oron Shaul (L), Hadar Goldin (C) and Avraham Mengistu(R)
Le groupe islamiste détient au moins deux otages israéliens ainsi que les dépouilles de deux soldats

Israël et le groupe islamiste Hamas au contrôle de la bande de Gaza seraient "proches" de la première étape d'un accord sur l'échange de prisonniers, a rapporté samedi le journal libanais Alakhbar.

Le groupe islamiste détient au moins deux otages israéliens ainsi que les dépouilles des soldats Oron Shaul et Hadar Goldin, tués lors de l’Opération Bordure Protectrice en 2014.

Par ailleurs, le Hamas détiendrait Hicham al-Sayed et Avraham Mengistu depuis respectivement avril 2015 et septembre 2014, deux Israéliens souffrant de troubles mentaux.

Un troisième ressortissant israélien, Joumaa Abou Ghanima, est entré illégalement dans la bande de Gaza en juillet 2016. Human Rights Watch (HRW) ne donne aucune information sur le cas de cet Arabe israélien et ne précise pas s'il a été arrêté ou s'il a rejoint volontairement un groupe palestinien.

Le Hamas n'a jamais confirmé détenir Avraham Mengistu et Hicham al-Sayed, mais ils sont apparus sur des images diffusées par des réseaux sociaux palestiniens.

Selon le journal libanais, la première phase de l'accord, où la Russie, l'Egypte et l'Organisation des Nations Unies ont le rôle de médiateurs, consisterait à libérer sans conditions tous les détenus échangés lors de la libération du soldat Gilad Shalit en 2011, ayant été depuis capturés à nouveau alors qu'ils avaient enfreint leur engagement à ne plus opérer contre Israël (27 prisonniers au total), contre une vidéo qui serait fournie par le Hamas prouvant la détention des corps des soldats ainsi que celle des ressortissants israéliens.

Selon des responsables du Hamas, cités par Alakhbar, cette première phase pourrait être réalisée d'ici trois mois.

Les parties sont cependant loin d'un rapprochement concernant la deuxième étape de l'accord, à savoir la remise effective des corps des soldats ainsi que la libération des ressortissants israéliens.

Commentaires

(0)
8Article précédentNetanyahou et Modi rencontrent des PDG israéliens et indiens
8Article suivantLe président rwandais en Israël pour consolider les liens entre des deux pays