Quantcast

Greenblatt et Friedman rencontrent des responsables palestiniens à Jérusalem

Photographie fournie par le service de presse palestinien, du président palestinien Mahmoud Abbas et de l'émissaire américain Jason Greenblatt à Ramallah, le 25 mai 2017
OSAMA FALAH (PPO/AFP)
L'AP a demandé à rencontrer Greenblatt à Jérusalem pour ne pas recevoir l'ambassadeur israélien à Ramallah

L'envoyé spécial du président américain Donald Trump, Jason Greenblatt, et l'ambassadeur américain en Israël, David Friedman, ont rencontré mardi à Jérusalem des hauts responsables palestiniens chargés des négociations de paix.

Cette rencontre survient un jour après que le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a appelé Greenblatt à annuler tout projet qui permettrait de faire avancer le processus de paix sur la base d'un accord bilatéral avec les Palestiniens.

"Ils ont eu un échange ouvert, cordial et franc sur de nombreux sujets ayant trait aux négociations de paix", a déclaré un responsable à la Maison Blanche, selon le Times of Israel.

"L'administration pense qu'afin de donner à chacun les meilleures chances d'atteindre l'accord ultime, il est crucial d'avoir des négociateurs qui sont proches du président, et c'est pour cela que Jared Kushner, haut conseiller, Greenblatt et Friedman font partie de cette équipe", a-t-il ajouté.

Selon les médias israéliens, l'équipe de négociation palestinienne a demandé à rencontrer Greenblatt à Jérusalem parce qu'ils ne souhaitaient pas recevoir Friedmann, qui ne participe généralement pas aux réunions bilatérales avec l'Autorité palestinienne, à Ramallah.

L'envoyé spécial du président américain Donald Trump est arrivé dimanche soir en Israël dans le cadre d'une nouvelle visite pour poursuivre les discussions en vue de négociations de paix entre Israël et les Palestiniens.

Greenblatt a rencontré l'ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, dès son arrivée ainsi que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lundi.

L'objectif principal du voyage était de rencontrer l'ambassadeur "dans son nouveau poste complètement installé", mais la Maison avait également fait savoir que Greenblatt s'entretiendrait probablement aussi avec des responsables israéliens et palestiniens.

Commentaires

(1)
SOVLANI

Excellente information qui est à retenir pour son manque de déclarations de la part du peuple inventé qui sait s'enflammer au moindre mot positif et la déclaration des USA est bien du bon style sibyllin!

8Article précédentNetanyahou et le président rwandais réitèrent "l'amitié" qui unit les deux pays
8Article suivantNetanyahou désapprouve la position de l'Irlande vis-à-vis des Palestiniens