Quantcast i24NEWS - La Ligue arabe dénonce la fermeture d'Al Aqsa mais ne mentionne pas l'attaque

La Ligue arabe dénonce la fermeture d'Al Aqsa mais ne mentionne pas l'attaque

Conseil de la Ligue arabe des ministres des affaires étrangères
AFP
Netanyahou a annoncé la réouverture du site à partir de dimanche

La Ligue arabe a condamné dans un communiqué la décision d'Israël de fermer le site du Mont du Temple à Jérusalem (esplanade des Mosquée pour les musulmans) après l'attaque terroriste de vendredi matin qui a coûté la vie à deux policiers israéliens, sans mentionner l'incident.

Pour le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, "interdire aux Palestiniens de prier d'Israël" ne fera qu'"enflammer l'extrémisme et augmenter les tensions" dans la région.

Le dirigeant a souligné "la grande sensibilité des problèmes liés aux sites religieux" et fustigé Israël pour avoir traité la situation avec "négligence".

La déclaration ne mentionne cependant pas l'attaque terroriste au cours de laquelle trois Arabes israéliens ont tué deux policiers israéliens, membres de la minorité arabe druze d'Israël, près de la porte des Lions, à proximité du site du Temple-Mont, cause de la fermeture temporaire décidée par l'Etat hébreu.

Après l'attaque, les autorités israéliennes ont décidé la fermeture du site, une première depuis des années. Selon les médias israéliens, c'est la première fois depuis 2000, au moment de l'explosion de la deuxième intifada, que les prières du vendredi sont annulées.

Netanyahou a par ailleurs annoncé la réouverture progressive du site à partir de dimanche, rejetant les allégations selon lesquelles il cherchait à modifier le statu quo, en vigueur depuis des décennies, et selon lequel les Juifs sont autorisés à visiter l'esplanade mais pas à y prier.

Thomas COEX (AFP)

"C'est en fonction d'une estimation qui sera faite dimanche sur la situation de la sécurité sur le Mont du Temple (l'esplanade des Mosquées) que le site sera rouvert de façon graduelle pour les fidèles et les visiteurs", a indiqué le Premier ministre.

La Jordanie, qui administre le site par le biais du Waqf de Jérusalem, a également appelé Israël à "rouvrir immédiatement la mosquée Al-Aqsa et le Haram al-Sharif (composé)" en référence au complexe qui abrite la mosquée al-Aqsa et le Dôme du rocher.

"Le gouvernement jordanien s'oppose à tout préjudice contre les musulmans dans l'exercice de leur culte religieux sur leurs lieux saints", a indiqué Amman, qui a par ailleurs mis en garde Israël contre toute tentative de "modifier le statu quo juridique et historique à Jérusalem".

Israël a rejeté la demande de la Jordanie et fustigé l'attitude du royaume hachémite qui, "au lieu de condamner l'attaque, choisi d'attaquer Israël, qui protège les fidèles et préserve la liberté de culte sur le site".

"Israël ne tolérera pas que les lieux saints soient attaqués et y maintiendra le statu quo. Il faut espérer que toutes les parties impliquées, y compris la Jordanie, fassent preuve de retenue et évitent de faire souffler sur les braises", a indiqué un responsable à la télévision israélienne.

Un suspect au sein du Waqf

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a condamné l'attaque lors d'un entretien téléphonique avec Netanyahou, tout en demandant à Israël de rouvrir le site.

Selon plusieurs sources, au moins un fonctionnaire du Waqf fait partie des suspects qui auraient aidé les auteurs de l'attaque, tous originaires de la ville d'Umm al-Fahm, au nord d'Israël.

Vers 07h00 locales (4h00 GMT), les terroristes ont ouvert le feu sur des policiers près d'une porte de la Vieille ville avant de s'enfuir vers le Mont du Temple où ils ont été abattus par des tirs de riposte des forces de l'ordre, selon la police.

Sur les images d'une vidéo tournée sur le site et diffusée dans les médias israéliens et palestiniens, un échange de tirs nourris est audible.

Les autorités israéliennes enquêtent sur comment les terroristes ont pu faire passer les armes utilisées dans l'attaque (deux mitraillettes, un pistolet et un couteau) sur le site sacré. Les visiteurs musulmans du Mont du Temple passent par un contrôle de sécurité moins rigoureux que les visiteurs non musulmans qui entrent par le pont de Mughrabi.

Selon la chaîne Channel 10, la police a interdit la publication des détails de l'enquête, notant que la situation était particulièrement délicate du fait que le Waqf est financé et dirigé par la Jordanie et non par Israël.

Israel Police

La Jordanie s'est opposée par le passé à des mesures visant à accroître la sécurité sur le site, comme l'installation de caméras et de détecteurs de métaux à l'entrée du complexe afin d'empêcher l'introduction d'armes.

Quelques heures après l'attaque, la police israélienne a brièvement interpellé le mufti de Jérusalem, Mohammed Hussein avant de le libérer.

Un de ses fils Ahmad a précisé l'AFP que son père avait été interrogé "par les policiers sur ce qu'ils ont qualifié d'incitation à la violence à propos de son appel lancé aux musulmans à venir à Jérusalem", pour dénoncer la fermeture de l'esplanade.

Par ailleurs, le porte-parole du mouvement terroriste Hamas, Sami Abou Zohri, a estimé que l'attaque était "une réponse naturelle au terrorisme sioniste et à la profanation de la mosquée Al-Aqsa".


Israël-Attentat de Jérusalem: les funérailles... by i24news-fr

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(6)

cela s'appelle un mensonge par omission à usage de la rue arabe. La chaîne française "France 24"en arabe qui diffuse dans les pays arabes va au nom de la déontologie journalistique mentionner les meurtres des deux policiers Israéliens qui sont à l'origine de la fermeture des mosquées du Mont du Temple?? Bien sûr que non. Aaretz

Mais qu'est ce qu'on pouvait espérer de ces vilains ?? Qu'ils mentionnent qu'il y a eu deux de nos frères Druzes qui sont morts à cause d'eux ?? Ça prouve bien que pour eux, les Druzes Israéliens ne valent pas mieux que les juifs !!!

qu'on leur envoie la mosquée, le dôme, et les fidèles en Jordanie, par exemple.

Israël devrait interdire pour toujours aux arabes l'accès à ce site. Cette mosquee construite sur le site le plus importante de la mémoire juive. .. Être tolérant ne mène à rien avec ces nazis haineux...

La mosquée du diable satan règne dans sette endroit maudit faite sauté la mosquée

Il faut que le gouvernement Israélien prenne des mesure d'urgence pour détruire les maisons des famille des terroristes, Car ils ont des traite a la patrie D'Israel, de les envoyez en Jordanie puisque le Roi malgré avoir formuler ses condoléance aux victimes Policier Druze. et après avoir accepter du parlement Jordaniens de mettre ses terroristes comme martyr. C'est admissible de la part de la Jordanie et qui ne respecte pas la paix que sont pere a signé. Toute mes condoléance aux famille des policier Druze qui ont payé de leurs vie par des terroriste souten par la Jordanie.

8Article précédentUn Palestinien tué lors d'affrontements avec l'armée israélienne à Bethléem
8Article suivantNetanyahou à Paris dimanche pour rendre hommage aux victimes du Vél d'Hiv