Quantcast i24NEWS - Israël annonce son intention de fermer les bureaux d'Al-Jazeera (ministère)

Israël annonce son intention de fermer les bureaux d'Al-Jazeera (ministère)

People walk into the offices of Al Jazeera America on January 13, 2016 in New York City
Spencer Platt (Getty/AFP)
"Al-Jazeera suivra le dossier via des procédures légales et judiciaires appropriées", a répondu un responsable

Israël a annoncé dimanche son intention de fermer le bureau de la chaîne d'information qatarie Al-Jazeera accusée par les autorités de se livrer à des incitations à la violence, a annoncé le ministère israélien des Communications.

Le ministère va notamment demander l'annulation des accréditations des journalistes ainsi qu'un arrêt des liaisons par câbles et satellitaires de la chaîne, a-t-il précisé dans un communiqué.

"Ces derniers temps, presque tous les pays de la région notamment l'Arabie Saoudite, l'Egypte et la Jordanie sont parvenus à la conclusion qu'Al-Jazeera incite au terrorisme et à l'extrémisme religieux, il était aberrant dans ces conditions que cette chaîne continue à émettre" à partir d'Israël, a-t-il ajouté.

Une procédure va être également engagée par le ministre de la Sécurité intérieure en vue de la fermeture des bureaux de la chaîne.

La semaine dernière, le ministre israélien des Communications, Ayoub Kara, avait déjà annoncé son intention - sur la demande du Premier ministre Benyamin Netanyahou - de faire fermer la chaîne qatarie, accusée depuis plusieurs années de partialité dans sa couverture du conflit israélo-palestinien.

Le Premier ministre israélien avait également fustigé la chaîne lors de la crise du Mont du Temple, pour avoir attisé les tensions autour des lieux saints de Jérusalem.

Al-Jazeera a immédiatement dénoncé la décision du gouvernement israélien, et a annoncé vouloir contester cette mesure en justice, selon un responsable de la chaîne.

"Al-Jazeera suivra le dossier via des procédures légales et judiciaires appropriées", a-t-il dit, critiquant une décision comparable aux "pays dictatoriaux qui ne reconnaissent pas la liberté d'expression".

Le responsable d'Al-Jazeera a également contesté les accusations israéliennes de partialité dans la couverture des évènements autour des lieux saints de Jérusalem.

"Notre couverture des évènements dans les territoires palestiniens est professionnelle et objective et les Israéliens l'ont reconnu plus d'une fois car nous sommes soucieux de présenter les opinions et leurs contraires", a-t-il estimé.

(avec agences)

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(4)

depuis le temps ,israel ouvrent cette démocratie tué Israël . combien de juifs s'ont mort à cause de invitation via el jazirah dans tout le moyen Orient . une question , avons-nous une chaîne de TV israélienne à émettre au katar non ! sans quoi ils seraient déjà mort . alors , nous devons accepter cela chez nous . beaucoup s'ont mort à cause de cette chaîne et c'est maintenant qu'il veulent la fermé . j'aime mon pays mais, je me demande par moments si nous ne sommes pas malade .

Ouf enfin il était temps !!!

C'était bien de l'ouvrir car cela montre la liberté d'opinion en Israël. C'est bien de la fermer car cela montre que l'on ne se laisse pas manipuler par des faiseurs d'assassins, des gens qui n'ont pas de sang directement sur les mains mais qui en ont sur la conscience.

Bravo ! la démocratie doit avoir ses limites dans le sens où la liberté de l'un fini où commence celle de l'autre

8Article précédentIsraël propose de former des opérateurs de drones pour l'armée du Ghana
8Article suivantLe président du Togo à Jérusalem avant une prochaine conférence Afrique-Israël