Quantcast

Le soldat israélien Elor Azaria est entré en prison

Israeli soldier Elor Azaria, who was convicted of manslaughter for shooting dead a prone Palestinian assailant, arrives at the Tserifin military base to begin his 18-month prison sentence on August 9, 2017
JACK GUEZ (AFP)
"Aujourd'hui, en agissant ainsi, Israël valorise davantage la vie des terroristes"

Le soldat franco-israélien Elor Azaria, condamné à 18 mois de prison pour avoir abattu un terroriste palestinien déjà neutralisé, a commencé ce mercredi à purger sa peine, au lendemain du rejet de sa demande de report d'incarcération.

Après avoir quitté son domicile dans la matinée, il est arrivé à la base militaire de Zrifin, dans la banlieue de Tel Aviv, où il sera incarcéré, aux alentours de 09h30 accompagné de sa famille, a constaté une journaliste i24NEWS.

De nombreuses personnes qui portaient notamment des t-shirts à l'effigie du soldat, avaient fait le déplacement pour lui témoigner de leur soutien.


Affaire Azaria: le point sur la situation by i24news-fr

"Aujourd'hui, en agissant ainsi, Israël valorise davantage la vie des terroristes", a déclaré à i24NEWS l'un des opposants à l'incarcération d'Azaria.

Le 30 juillet, aux termes d'un procès ultra-médiatisé qui a profondément divisé le pays, un tribunal militaire a confirmé en appel la peine infligée en première instance à Elor Azaria pour homicide.

Le soldat avait soumis dimanche une demande de report de son emprisonnement jusqu'à ce que le chef d'état-major, le général Gadi Eisenkot, examine la requête qu'il lui avait soumise d'alléger sa peine.

Julia Ganansia/i24NEWS

Azaria a été filmé le 24 mars 2016 par un militant pro-palestinien alors qu'il tirait une balle dans la tête d'un terroriste palestinien qui venait de tenter d'attaquer des soldats au couteau.

Son procès a opposé ceux qui défendent le respect nécessaire de valeurs éthiques par l'armée israélienne à ceux qui soutiennent sans faille les soldats confrontés aux attaques palestiniennes.

De nombreux hommes politiques, à commencer par le Premier ministre Benyamin Netanyahou, se sont prononcés pour la grâce du soldat.

Commentaires

(4)

ça serait shympa, surtout amusant, que depuis sa prison, qu'il ai un cuisinier qui lui propose un menu avec 2 différentes viandes, et 3 sortes de poisson, avec accès à la salle de sport (bon pour la réhabilitation ),une télévision, un ordinateur portable personnel, des heures de sortie 'éducative',ainsi qu'une place dans une entreprise pour sa sortie, peut ton,envisager des ... .

goliat

Tout d abord Anonymous BIBI ne démissionnera pas c est uniquement dans tes rêves et de plus ce soldat sera gracié par le president de la Knesset. Alors arrête ton délire !!!

Anonymous

La seule chose qu'il reste à faire au premier ministre avant de devoir démissionner est de tout mettre en oeuvre pour que ce soldat soit enfin grâcié. Dans tout autre pays il aurait été cité pour acte de bravoure et en Israël il est condamné à de la prison ferme. C'est incompréhensible. Demain je me rendrai au siège du KKL à Paris et acheterai un jardin de 100 arbres que je veux être mis au nom de ce valeureux soldat. La présence de journalistes lors de mon arrivée au KKL est vivement souhaitée.

alain pourcent

son agresseur est toujours neutralisé, et hors d'état de nuire.

8Article précédentTir de représailles d'Israël sur la bande de Gaza, trois blessés
8Article suivantDeux Palestiniens et un soldat israélien blessés en Cisjordanie