Quantcast i24NEWS - Au prochain conflit, les centres de population seront ciblés, avertit Lieberman

Au prochain conflit, les centres de population seront ciblés, avertit Lieberman

Israeli FM Avigdor Liberman
AFP/Menahem Kahana
"Le prochain conflit, s'il éclate, sera d’une toute autre nature"

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a averti lundi que les grands centres de populations et les infrastructures civiles seront des cibles potentielles lors de la prochaine guerre, a rapporté mardi le journal Haaretz.

"Le prochain conflit, s'il éclate, sera d’une toute autre nature", a déclaré le ministre lors d’une cérémonie en l'honneur d’officiers et sous-officiers. "Nos ennemis essayeront avant tout, de frapper les centres de populations et les infrastructures civiles", a-t-il ajouté.

"C'est pour cela que nous ne pouvons pas nous offrir le luxe de mener une longue guerre", a-t-il poursuivi.

D'après Lieberman, "tout conflit devra être mené dès le premier instant avec les meilleures capacités possibles, et en utilisant toute la force de l’armée israélienne".

AFP

"Et si la ligne rouge est franchie, le camp adverse doit savoir à l’avance qu’il paiera un prix extrêmement lourd - ainsi que le souverain, sans savoir s’il contrôlait ou non le territoire", a alerté le ministre.

Sans nommer précisément un pays, Lieberman a fait référence aux groupes terroristes opérant dans les régions frontalières de l’Etat hébreu, plus précisément le Hezbollah à la frontière libanaise et syrienne, pays avec lequel les tensions se sont largement accrues au cours des derniers mois.

"Dès l’instant où un acte hostile est perpétré depuis n’importe quel territoire, le souverain sera également pleinement responsable", a déclaré le responsable israélien, menaçant implicitement le gouvernement libanais.

En septembre, Avigdor Lieberman, a menacé le Hezbollah qu'un futur conflit "finira par une victoire décisive de l'armée israélienne et de l'Etat d'Israël", lors d'une visite durant un exercice militaire simulant une guerre avec le groupe terroriste libanais.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(6)

c'est sur les roquettes tirées depuis Gaza par le hamas visées déjà les civils

Hakos

Il est marrant celui-là a croire que les conflits précédents les populations ont été épargnés ,de qui se moque t il !!!

Cjo

Pourquoi Israël avec les capacités qu'elle a, à tout les niveaux n'a pas continué à balayer une fois pour toute certains éléments qui attaquent á petit feux Israël , et qui maintenant se réarme avec des nouvelles technologies pour mieux frapper et faire plus victimes, maintenant il y a l'Iran en plus , se cancer de l'humanité et les pays sois disant civilisés ferment les yeux ou font des discours de bla bla

D'accord

troublion

A dieu ne plaise qu'aucun conflit n'éclate ,n'y à t'il pas assez de morts comme çà ? mais si tel était le cas, Israël devrait frapper si fort, que les pays qui abritent toutes ces mouvances terroristes, que cela soit le Liban , la Syrie ou un autre pays belligérant , ne s'en remettent plus jamais ! les guerres conventionnelles ne servent à rien !

Jonathan Livingstone

Cela veut dire que les villes et villages (tant israéliens qu'arabes) vont subir des milliers de morts. Les 1.000 de Gaza 2014 ne représenteront que la PREMIÈRE HEURE du prochain conflit. Faut le savoir avant de menacer. Et la protection d'Israël doit être IMPERMÉABLE. Je pense que c'est nécessaire pour faire comprendre au Monde Shiite que le GAME IS OVER.

8Article précédentIsraël: Herzog exprime ses doutes sur l'initiative US pour la paix (i24NEWS)
8Article suivantPas de déménagement de l'ambassade US à Jérusalem pour l'instant (Trump)