Quantcast i24NEWS - Ambassade US: des responsables israéliens déplorent la décision de Trump

Ambassade US: des responsables israéliens déplorent la décision de Trump

The exterior of the US Embassy building in the coastal Israeli city of Tel Aviv pictured on January 20, 2017, the day Donald Trump was inaugurated as the 45th president of the United States
Jack GUEZ (AFP/File)
"Si vous voulez réellement donner une chance à la paix, transférez l'ambassade à Jérusalem"

Des responsables politiques israéliens ont dénoncé dimanche la décision du président américain Donald Trump, de ne pas transférer l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem avant de tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien, contrairement à sa promesse de campagne.

"Je veux donner sa chance (à un processus de paix, NDLR) avant de penser à déménager l'ambassade à Jérusalem", a déclaré samedi Donald Trump dans un show télévisé. "Nous prendrons une décision dans un avenir pas trop éloigné", a poursuivi le président.

La vice-ministre des Affaires étrangères israélienne, Tzipi Hotovely a fustigé dimanche la déclaration de Trump, affirmant que le transfert était un précurseur de la paix et non pas un obstacle à ce dernier.

"Si vous voulez réellement donner une chance à la paix, transférez l'ambassade à Jérusalem", a lancé Mme. Hotovely lors d’une entrevue au site The Breaking Israel.

MENAHEM KAHANA (AFP/Archives)

"Au Moyen-Orient, où nous vivons, le fait est que le terrorisme est là, non pas parce que nous avons abandonné l'idée du processus de paix, mais parce qu’ils veulent retirer Israël de la carte du Moyen-Orient", a-t-elle ajouté.

Le ministre de l'environnement et des Affaires de Jérusalem, Ze'ev Elkin, a quant à lui "profondément regretté que le président Trump choisisse de retarder sa promesse de campagne de transférer l'ambassade américaine à Jérusalem, au profit de l'illusion qu’il est possible de promouvoir un véritable processus de paix avec les dirigeants palestiniens actuels".

"Le transfert de l’ambassade à Jérusalem est la bonne chose à faire, avec ou sans un accord de paix. Je crois au fait que Donald Trump tiendra sa promesse", a estimé sur twitter le maire de Jérusalem, Nir Barkat.


La Maison Blanche avait annoncé début juin que Donald Trump, qui s'était maintes fois engagé à déplacer la chancellerie américaine dans la Ville sainte, avait finalement repoussé sa décision d'au moins six mois.

Commentaires

(0)
8Article précédentUnesco: des pays arabes renoncent à présenter des résolutions anti-israéliennes
8Article suivantAnkara demande la levée de la suspension des visas américains