Quantcast i24NEWS - Israël approuve la construction de 1.323 logements nouveaux en Cisjordanie

Israël approuve la construction de 1.323 logements nouveaux en Cisjordanie

Une vue partielle de bâtiments dans la colonie de Shilo, en Cisjordanie occupée, le 31 mars 2017
THOMAS COEX (AFP/Archives)
L'Union européenne réclame qu'Israël "reconsidère" ses décisions de relancer les constructions en Cisjordanie

Israël a approuvé mercredi 1.323 logements supplémentaires en Cisjordanie, portant à 2.646 le nombre d'unités d'habitation validées en trois jours dans ce territoire, a indiqué l'organisation israélienne anticolonisation la Paix maintenant.

L'autorité faisant office de gouvernement israélien en Cisjordanie avait approuvé lundi 31 logements à ville de Hébron - une première depuis 2002 - et 1.292 mardi dans toute la Cisjordanie.


Plus tôt dans la journée, l'Union européenne a réclamé qu'Israël "reconsidère" ses décisions de relancer les constructions en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, rappelant qu'elles étaient "illégales au regard du droit international et sapent la viabilité d'une solution à deux Etats".

"Cette semaine, les autorités israéliennes ont fait avancer des projets, appels à projets et permis pour des milliers d'unités de colonisation en Cisjordanie, y compris au coeur d'Hébron où c'est une première depuis 2002", a indiqué dans un communiqué une porte-parole de l'UE pour les Affaires étrangères.

"Nous avons également vu des informations sur le démarrage des travaux de construction de la première nouvelle colonie en 20 ans, Amichaï, et que des travaux préparatoires au sol étaient initiés dans la zone sensible de Givat Hamatos à Jérusalem-Est, où de nouvelles constructions de colonies mettraient gravement en danger la continuité et la viabilité d'un futur Etat palestinien", s'est-elle inquiétée.

"L'Union européenne a demandé des clarifications aux autorités israéliennes et fait savoir qu'elle s'attendait à ce qu'elles reconsidèrent ces décisions, qui portent préjudice aux efforts en cours pour entamer des négociations de paix sérieuses", a ajouté cette porte-parole.

Commentaires

(3)

Il n'y a qu une solution viable c est que la Jordanie agisse avec israel pour se partager l autorités palestinienne et que leur etat ce soit la Jordanie ....pour quelqu'un qui ne' connais pas le problème une autre solution est impossible à réaliser ..et bien sûr Gaza sous autorités jordanienne ...

en Jordanie les palestos sont dans des camps de réfugiés... c est pas demain la veille que la Jordanie veut gérer le problème palestinien car en fait le Hic c que Jordanie reviendrait vite sous la gouvernance des palestos. Aucune solution viable. Israel n a rien à partager. c si la France acceptait de donner l'indépendance aux ghettos arabes tels que Bondy, Saint Denis, le blanc Mesnil...

L onu devrait s occuper du Hamas. Mais elle en a peur!!!! surtout des représailles. Maintenir le tord sur Israël pour éloigner les représailles sur europe.

8Article précédentNetanyahou appelle Zarif à supprimer son compte Twitter
8Article suivantIsraël: 2 sirènes d'alerte à la roquette retentissent après des combats en Syrie