Diplomatie & défense

Le chef d'état-major de l'armée israélienne Gadi Eisenkot
"L'Iran reste la plus grande menace pour Israël", indique le lieutenant-général Gadi Eisenkot

Le chef d’Etat-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Gadi Eisenkot a déclaré lundi que l’accord nucléaire avec l’Iran comporte “des dangers mais également des opportunités”.

Il a fait le tour des défis sécuritaires qu’Israël doit affronter lors d’une conférence de l’Institut des études sécuritaires nationales à Tel Aviv. La position du général israélien diffère légèrement de celle de l’échelon politique israélien qui a toujours présenté uniquement les “dangers” de l’accord.

“La levée des sanctions contre l’Iran représente un changement stratégique dans ce que l’armée israélienne va affronter dans la prochaine décennie”, explique Eisenkot. “Nous allons revoir la structure de l’armée et la formation de nos soldats. Je pense que dans les cinq prochaines années l’Iran fera tous les efforts nécessaires pour remplir sa part du contrat."

D'après Eisenkot, l'accord nucléaire retarde le développement de l'arme nucléaire et améliore la capacité d'observation des actions iraniennes. "Toutefois, la vision de l'Iran d’obtenir l’arme nucléaire persistera car Téhéran se considère comme une puissance régionale.”

Twitter / @vvanwilgenburg

“L’Iran mène la guerre contre Israël via ses mandataires comme le Hezbollah et représente la plus grande menace pour Israël”, a ajouté le chef d’Etat-major.

“Nous observons également des tentatives iraniennes d’influencer les Arabes israéliens, les habitants de Cisjordanie et de la bande de Gaza”, explique Eisenkot. “Selon nos estimations, lorsque la situation économique s’améliorera en Iran, le régime investira davantage de fonds contre Israël via son industrie militaire.”

“Le Hezbollah a reçu un milliard de dollars par an jusqu’à présent de la part des Iraniens. Cela va augmenter. Ils essaient également de transférer des dizaines de millions de dollars par an au Hamas.”

"Daesh se tournera contre nous"

Le général israélien estime probable que l’organisation de l’Etat islamique, actuellement en guerre en Syrie, utilise ses armes pour attaquer Israël. Eisenkot ne voit toutefois pas une fin proche dans le conflit en Syrie.

Il se soucie également du soutien que reçoit l’Etat islamique par certains groupes palestiniens à Gaza et en Cisjordanie.

Pour le général israélien, les deux menaces principales des cinq prochaines années sont les groupes terroristes (Hezbollah, Hamas, Etat islamique ou Djihad islamique) ou les attaques cybernétiques tandis que les menaces de guerres conventionnelles ou de l'utilisation d'armes non-conventionnelles sont de moins en moins importantes.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte