Un ministre israélien incite au boycott des produits français sur Twitter

Israeli ambassador to the US Michael Oren
Facebook
Le député fait référence à l'application de la directive de l’UE sur l'étiquetage des produits israéliens

Le député israélien (Koulanou) et vice-ministre en charge de la diplomatie au bureau du Premier ministre, Michael Oren, a incité dimanche soir sur les réseaux sociaux, au boycott des produits français provoquant ainsi la colère de l’ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal, a révélé lundi le Times of Israel.

"La France étiquette les produits israéliens provenant de Judée, de Samarie et du Golan. Les Israéliens devraient réfléchir à deux fois avant d’acheter des produits français", a écrit Oren sur son compte Twitter.

Le ministre fait référence à la récente initiative de la France de mettre en application une directive de l’Union européenne de 2015 qui impose l'étiquetage des produits fabriqués dans les implantations israéliennes de Cisjordanie ainsi que dans les quartiers de Jérusalem sous contrôle jordanien avant 1967 et sur le plateau du Golan.

Cette publication n’est pas passée inaperçue auprès de la nouvelle ambassadrice de la France en Israël, Hélène Le Gal, qui a répondu lundi matin à la publication d’Oren.

"Vous appelez au boycott des produits français alors qu’en France le boycott de produits israéliens est puni par la loi ?", pouvait-on lire sur le compte Twitter de l’ambassadrice.

La délégation de l’Union Européenne en Israël a également répondu au député, précisant que ces directives d’étiquetage étaient "une application des régulations d’information du consommateur européen".

Oren s’est défendu lundi dans une interview au Times of Israel, de tout appel au boycott, mais précise avoir agi pour avertir les consommateurs israéliens des mesures françaises qu’il condamne.

Ce haut responsable israélien "regrette" cette mesure qui peut être "interprétée comme un encouragement des éléments radicaux et du mouvement de boycott d’Israël".

Il juge également "incompréhensible" que la France applique ces directives envers Israël "ignorant les 200 autres conflits territoriaux du monde".

Commentaires

(4)
Nounours44

Mais Mme Légal en ma qualité de français pro israélien je m'assois lourdement et de tout mon poids sur vos réflexions !!!

eliezer

Message reçu je n'achète plus français

GEROANYO

Madame l'ambassadrice n'a aucun problème avec sa carte bleue puisque c'est l'UE qui règle ses dépenses.

mme Le Gal, le député Israélien n'a pas appelé au boycott des produits Français, il a demandé qu'on y regarde à deux fois .Ce que vous faites vous-même lorsque vous faites les courses. Sinon, je n'ose imaginer la tête de votre mari quand vous rapportez la carte bleue à la maison.

8Article précédentNetanyahou bat le record du plus long mandat de Premier ministre israélien
8Article suivantLes avocats de Sara Netanyahou qualifie son interrogatoire de "bagatelle"