Quantcast

Herzog accepte la proposition de Gabbay de rester chef de l'opposition

Le président sortant du parti travailliste israélien Isaac Herzog à Jérusalem, le 18 mars 2016
MENAHEM KAHANA (AFP/Archives)
Le nouveau leader du parti travailliste élu lundi n'est pas député

L'ex-chef du parti travailliste israélien Yitzhak Herzog a accepté mercredi la proposition de son successeur Avi Gabbay qui l'invitait à demeurer chef de l'opposition.

Elu à 52% lundi soir au terme du deuxième tour des primaires du parti, Gabbay, qui n'est pas député, ne pouvait remplir ce rôle au Parlement israélien (Knesset).

"Nous continuerons à porter cet héritage, pour que nous puissions servir à la fois l'Etat et représenter la diversité des sensibilités de nos citoyens. Nous avons une mission de taille: continuer à défendre les valeurs fondamentales du parti, en recherchant la justice sociale et la défense de la démocratie ", a déclaré Herzog.

De son côté, Gabbay s'est dit content de la réponse de Herzog et déterminé à siéger au Parlement à l'avenir.

"Nous avons parlé ouvertement et j'ai l'intention d'être présent à la Knesset. Nous travaillerons de manière pratique, amicale et ouverte, parce que c'est la seule façon gagner", a-t-il indiqué".

Selon deux sondages publiés au lendemain des résultats de la primaire, le parti travailliste devancerait à présent le parti centriste Yesh Atid.

Commentaires

(1)
SOVLANI

Et là il pense qu'il va servir à quelque chose, il ne représente plus que lui même!

8Article précédentNetanyahou sera inculpé pour corruption, assure l'ancien ministre Ya'alon