Société

Gay pride à Tel-Aviv en 2014
La campagne israélienne a conduit à une augmentation de tous les marchés cibles

Le ministère israélien du Tourisme est le grand gagnant d'un concours organisé par Expedia pour les campagnes novatrices destinées à la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), a indiqué samedi le ministère dans une déclaration.

Le prix a été décerné par Expedia, l'un des principaux sites de réservation en ligne dans le monde, aux représentants du Ministère israélien du Tourisme lors du plus grand salon mondial du Voyage à Berlin.

Selon le communiqué, le ministère du Tourisme a travaillé avec Expedia Media Solutions pour faire deTel-Aviv une destination LGBT de premier choix pour les clients du Royaume-Uni et de l’Italie.

Expedia a ensuite créé 140 offres exclusives visant ce public en particulier suivi de campagnes massives visant à promouvoir d'autres destinations israéliennes.

La campagne a conduit à une augmentation de tous les marchés cibles, y compris une augmentation de 23% des clients au Royaume-Uni.

La société israélienne est considérée comme "Gay friendly" (ouverte à la communauté Gay), du moins à Tel-Aviv et dans sa région où la législation et les décisions de justice concernant les droits des homosexuels sont relativement révolutionnaires.

Mais les progrès et l'importance de la communauté LGTB en Israël continue à aller à l'encontre des fondements religieux de la société israélienne et peine à s'imposer sur le plan politque.

Un jour après avoir marqué sa première journée pour les droits de la communauté LGBT, le parlement israélien (Knesset) s'est opposé fin février à un certain nombre de projets de loi visant à améliorer le statut des homosexuels.

L'organisation Aguda a par ailleurs reçu entre août et la fin de l'année 2015 quelques 276 déclarations de violence, de discrimination ou autres actes de haine contre la communauté LGBT.

Selon le centre, cela représente une augmentation de 100% des incidents signalés par rapport à la dernière période de référence qui remonte à 2014.

En outre, il y a eu une augmentation particulièrement importante du nombre de propos homophobes en ligne, avec 6.836 messages documentés sur les réseaux sociaux pour la seule période du mois de janvier 2016.

En juillet 2015, six personnes avaient été poignardées par Yishai Shlissel, un Juif ultra-orthodoxe, pendant le défilé annuel de la Gay Pride à Jérusalem. L'une des victimes, Shira Banki, une adolescente de 16 ans, avait plus tard succombé à ses blessures.

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte
  • AM ISRAEL HAÏ ♥
    13 Mars 2016 - 14:46

    HONTEUX


    Signaler