Quantcast i24NEWS - Corruption: la police dit détenir des preuves "irréfutables" contre Netanyahou

Corruption: la police dit détenir des preuves "irréfutables" contre Netanyahou

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 1er janvier 2017 à Jérusalem
GALI TIBBON (AFP)
Pour une source judiciaire proche du dossier, les accusations sont confirmées par des preuves irréfutables

La police israélienne a affirmé être en possession de suffisamment de preuves contre le Premier ministre Benyamin Netanyahou pour étayer certaines accusations dont il fait l’objet, a rapporté lundi le quotidien Haaretz.

Les autorités ont ouvert deux enquêtes visant Netanyahou, surnommées respectivement "Cas 1.000", et "Cas 2.000".

Dans l’affaire "Cas 1.000", Netanyahou est soupçonné de corruption pour avoir accepté une série de "cadeaux" valant des dizaines de milliers d'euros, d’au moins deux hommes d’affaires israélien et étranger alors qu’il était au pouvoir.

D'après Haaretz, le producteur hollywoodien Arnon Milchan serait l'un des hommes d'affaires qui aurait offert au Premier ministre des "présents".

Pour "Cas 2.000", Netanyahou est accusé d’avoir envisagé de limiter la circulation du quotidien Israel Ayom appartenant au magnat des casinos Sheldon Adelson en échange d’une couverture plus favorable dans le quotidien d’Arnon Moses, Yediot Ahronot.

Le site Ynet a affirmé que les deux hommes discutaient d'"un accord qui aiderait le Yedioth en échange d'une couverture favorable" au Premier ministre.

D’après une source judiciaire proche du dossier, certaines accusations dans le "Cas 1.000" sont corroborées par des preuves irréfutables, a indiqué Haaretz.

Des membres de l'unité nationale anti-fraude israélienne en charge de l’affaire ont déclaré avoir confiance en la fiabilité des preuves trouvées, a précisé le journal.

Par ailleurs, le chef de la police israélienne, Roni Alsheikh a annoncé dimanche à la presse que les enquêteurs étaient "dans la dernière ligne droite concernant les deux affaires".

Commentaires

(3)

la réaction qui me vient, c'est qu'il faut limoger le chef de la police, qui dilapide l'argent des contribuables pour diligenter des enquêtes abracadabrantesques, qui laissent tout le monde indifférent.

a Alain...je crois que le poste va etre vacant tres prochainement...ca t'interesse?

Et si laisser tranquille cet homme qui a sur les épaules la responsabilité d'un pays en guerre

8Article précédentIsraël s'inquiète de la hausse des actes antisémites en 2016 (rapport)
8Article suivantPlus de 100.000 € réunis pour libérer un Israélien emprisonné dans un pays arabe