Quantcast

Tou Béav: Israël célèbre l'amour

Picture taken on February 11, 2014 shows heart-shaped decorations for sale at a florist's ahead of Valentine's Day in Pristina
Armend Nimani (AFP)
Selon la tradition, les jeunes filles célibataires de Jérusalem se rendent à une fête habillées en blanc

L'heure est à la célébration des amoureux ce lundi en Israël qui fête Tou Béav, l'équivalent de la Saint-Valentin dans le calendrier hébraïque.

Selon la tradition, les jeunes filles célibataires de Jérusalem devaient se rendre à une fête habillées en blanc pour rencontrer de jeunes célibataires.

Tou Béav est l'un des jours les plus joyeux de l'année juive, très propice aux célébrations de mariage.

Pour l'occasion, Tel Aviv a revêtu la couleur de l'amour: des ballons en forme de cœur ont été disposés sur les devantures de nombreux restaurants, dont les tables pour deux ont été pris d'assaut, un peu partout dans la ville.


Tou Béav: Israël célèbre l'amour by i24news-fr

Côté business, la fête des amoureux est une aubaine pour les commerçants, notamment fleuristes et chocolatiers.

Les Israéliens se prêtent aux célébrations de Tou Béav avec plaisir, mais la Saint-Valentin, fête traditionnelle et occidentale, reste toutefois très imprégnée dans leur culture et garde le monopole du coeur.

Certains ne célèbrent ni l'une ni l'autre, se refusant à choisir un jour spécifique de l'année pour honorer l'amour.

"Je pense que l'amour, il faut l'honorer chaque jour. Mais peu de personnes le font, et au quotidien, les gens oublient que c'est ce qu'il y a de plus important", a confié Yaël, habitante de Tel Aviv, à i24NEWS.

Commentaires

(1)

Bonjour, je ne partage pas votre analyse de Tou B Av. Ça n'a rien à voir avec la Saint Valentin, et malheureusement encore une fois Tel Aviv est à côté de la plaque ! Un tout petit détail, les filles sortaient en blanc, eux ont choisi le rouge !!! Ce n'est pas la ville blanche ??? Non vraiment un mauvais rapprochement. Bonne journee

8Article précédentL'enrôlement des filles religieuses à l'armée, objet d'un vif débat à la Knesset
8Article suivant60% des Israéliens pour l'adoption par des couples homosexuels (sondage)