Quantcast i24NEWS - 60% des Arabes israéliens se disent "fiers" d'être israéliens (sondage)

60% des Arabes israéliens se disent "fiers" d'être israéliens (sondage)

Les Arabes israéliens représentent aujourd'hui un cinquième de la population totale de l'État hébreu.
PHOTO: AHMAD GHARABLI, AFP
73% des Arabes israéliens disent ressentir un sentiment d'appartenance à l'Etat hébreu

73% des Arabes israéliens disent ressentir un sentiment d'appartenance à l'Etat hébreu, tandis que 60% d'entre eux sont fiers d'être Israéliens, selon un nouveau sondage commandé par le journal Israel Hayom et conduit par le New Wave Research Institute, publié mardi. 

46% des personnes interrogées se définissent comme Arabes israéliens et 42% comme Arabes palestiniens, tandis que seulement 3% s'identifient totalement Israéliens.

Près des trois quarts d'entre eux (73%) estiment que le conflit israélo-palestinien est territorial, tandis que 19% pensent qu'il est avant tout question de religion. Les autres répondants ne savaient pas ou ont refusé de répondre.

Au total, 60% ont déclaré être "très fiers" ou "assez fiers" d'être israéliens, contre 37% qui disent ne pas l'être.

Selon le sondage, la plupart des Arabes israéliens reconnaissent que les Juifs ont des liens historiques et religieux avec Israël. 

Quelque 82% d'entre eux ont par ailleurs déclaré qu'ils n'avaient aucune envie de vivre sous domination palestinienne, alors que seulement 14% affirment le contraire. 

L'enquête d'Israel Hayom montre également qu'une grande partie d'entre eux soutient le droit de retour pour les réfugiés palestiniens, alors qu'un peu moins de la moitié disent soutenir le droit d'Israël à exister. 

Une grande majorité des Arabes israéliens affirment avoir des amis juifs et être disposés à envoyer leurs enfants à l'école avec des enfants juifs.

La plupart d'entre eux estiment néanmoins qu'il y a beaucoup d'incitation à la haine contre les Arabes au sein de la société juive israélienne, alors que seulement quelques-uns affirment qu'il y a beaucoup d'incitation à la haine des Juifs au sein de leur communauté.

Outre leur relation aux Juifs et à l'Etat, le sondage indique qu'ils sont nombreux à être préoccupés par la violence qui ronge le secteur arabe, et qu'une majorité a le sentiment que ni le Comité suprême arabe de suivi, ni les députés arabes ne les représentent.

Des arabophones ont mené le sondage par téléphone en septembre de cette année. Les personnes interrogées n'ont pas été informées qu'Israël Hayom était derrière le bureau de vote, qui a une marge d'erreur de 4,7%.

426 Arabes israéliens âgés de 18 ans et plus, ne faisant pas partie de la communauté druze ont été interrogés dans le cadre de cette enquête. Près des deux tiers (65%) se définissent comme non-religieux, tandis que 35% se disent religieux. 

Commentaires

(8)

Que les 40% qui ne sont pas contents se cassent dans un pays arabe pour voir...

Je ne vois pas le rapport avec la musulmane au centre de votre photo !? Pour parler d'Israéliens dans votre titre; pourquoi voulez-vous coller impérativement les musulmans au mot Israéliens ??? Le nom, le mot, le terme d'ISRAEL est par définition juif, hébreu. Alors pourquoi voulez-vous absolument nous coller une image de mixité avec des musulmans pour nous parler des Israéliens ??? Les Israéliens ne sont pas musulmans; ce sont des juifs. En revanche si vous voulez parler des arabes israéliens c'est autre chose mais ils ne sont pas considérés comme des Israéliens au sens propre du terme; ce sont des arabes. Merci de bien vouloir changer votre Photo; mais plus que tout; arrêtez votre propagande.

Israel est accueillant. Contrairement a d'autres... Mais Israel reste Juif.

Certains ici oublient que 20% de la population d’israël est arabe (musulmane et chrétienne), qu’ils ont les mêmes droits qu’un autre citoyen israélien. Ils y vivent d’ailleurs depuis des générations, ce qui n’est la plupart du temps pas le cas de ceux qui veulent les chasser. C’est étonnant de voir ceux qui se réclament du judaïsme être aussi intolérant et haineux.

Ce sondage n'a aucune valeur. Les musulmans se savent en situation précaire en ce moment en Israël et les gens n'attendent qu'un prétexte pour les expulser du pays .Donc nc ils mentent effrontément en se disant fiers d'être Israéliens mais en pensant exactement le contraire.

D'accord, ce sondage n'est pas des plus solides, mais il indique bien une tendance. Je ne crois pas que la majorite des israeliens accepteraient que l'on expulse la population arabe. C'est irrealisable, trop tard, d'une autre epoque.Je ne comprends pas que des gens puissent encore y penser.Ceci sur le plan moral car sur le plan politique interne et internationale, ce serait se tirer une balle dans le pied. Pour le reste et en abrege,Israel est une vraie democratie ou l'on ne condamne pas les gens pour ce qu'ils pensent mais seulement pour ce qu'ils font, individuellement.

Israel doit perdre son caractère juif.

En réalité ces gens profitent des " fruits" d'Israël mais n'aiment pas Israël.

8Article précédentLa plupart des dirigeants de Diaspora veulent des ambassades US et étrangères à Jérusalem (enquête)
8Article suivantIsraël: art et militantisme féminins pour lutter contre la violence sexuelle et sexiste