Société

maccabi haifa
Des propalestiniens d'origine turque investissent le terrain lors d'un match d'entraînement contre Lille

Le match d'entraînement de l'équipe israélienne de football du Maccabi Haïfa contre celle de Lille, qui se déroulait en Autriche à Bischofshofen (province de Salzbourg), a été interrompu mercredi soir à la 85è minute sur le score de 2:0 en faveur du LOSC après l'irruption d'activistes propalestiniens sur le terrain, brandissant des drapeaux palestiniens et agressant les joueurs israéliens.

Youtube screen grabCinq minutes avant la fin du match d'entraînement entre Haïfa et Lille, plusieurs dizaines d'activistes propalestiniens ont brandi des drapeaux turcs et palestiniens et ont molesté les joueurs israéliens tout en les insultant et en crachant sur eux. Les agresseurs seraient, selon les joueurs de Haïfa, d'origine turque.

Les joueurs du Maccabi Haifa ont immédiatement reçu l'ordre de quitter le terrain et de se réfugier dans les vestiaires.

Les forces de police autrichiennes sont intervenues pour protéger les Israéliens.

"Ne nous énervons pas, il y a eu un incident, la police est arrivée et les choses se sont calmées", a déclaré le directeur sportif du Maccabi Haïfa Itamar Cizik. "Les joueurs sont un peu contrariés, mais tout va bien. Personne n'a été blessé et c'est ce qui compte", a-t-il ajouté.

"Nous avons vécu une expérience désagréable de la violence sur le terrain", peut-on lire dans le communiqué du club du Maccabi. "En tant que club nous appelons à la coexistence et à la tolérance, mais cette attaque a été planifiée et est dangereuse à la lumière d l'incitation des médias turcs, car il s'agit principalement des immigrés turcs", poursuit le communiqué.

La situation sécuritaire en Israël et à Gaza a donc débordé mercredi soir à l'extérieur de la région.

Cinq minutes avant la fin du match d'entraînement entre Haïfa et Lille, plusieurs dizaines d'activistes propalestiniens ont brandi des drapeaux turcs et palestiniens et ont molesté les joueurs israéliens tout en les insultant et en crachant sur eux. Les agresseurs seraient, selon les joueurs de Haïfa, d'origine turque.

L'Europe est actuellement le théâtre de nombreux débordements anti israéliens et antisémites dans les cortèges des manifestations en faveur de Gaza.

La France, l'Allemagne et l'Italie ont publié lundi un communiqué conjoint condamnant les actes antisémites à l'occasion des manifestations propalestiniennes.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte