Sport

Photobomb sur un cliché d'une volleyeuse égyptienne
"Je le jure devant Dieu, je ne savais pas pour le drapeau", a déclaré la volleyeuse

Une volleyeuse olympique égyptienne qui a été la cible d'un "photobomb" avec un drapeau israélien en gros plan, a exprimé sa colère sur Facebook.

Sur le cliché en question, on peut voir une inconnue enroulée dans un drapeau d'Israël s'immiscer aux côtés de Doaa Elghobashy.

La joueuse de volleyball de 19 ans a réagi violemment à cette intrusion et fustigé les Israéliens dans un post publié sur Facebook.

"Je le jure devant Dieu, je ne savais pas pour le drapeau. Il n'y aura jamais de paix entre moi et ce peuple tant que je serais en vie. Ces gens sont tellement fourbes qu'ils ne m'ont pas montré le drapeau".

Elghobashy et sa coéquipière ont fini dernières aux Jeux Olympiques de beach-volley à Rio, mais ont toutefois attiré l'attention des médias à plusieurs occasions.

Les deux Egyptiennes ont participé à la compétition en manches longues et pantalons, Elghobashy est d'ailleurs devenue la première volleyeuse olympique à avoir joué en hijab.

De plus, un cliché d'Elghobashy pris durant les Jeux a fait le tour du monde.

On y voit l'Egyptienne voilée en survêtement, face à une joueuse allemande, Kira Walkenhorst, en simple bikini, tenue traditionnelle du beach-volley.

afp

5 Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte