Sport

Le défenseur de Saint-Etienne Florentin Pogba (g) lors du barrage aller d'Europa League face au Beitar Jérusalem, le 17 août 2016 à Jérusalem
Les autorités considèrent le risque d'affrontement entre supporters des deux équipes comme "très élevé"

La préfecture de la Loire a renforcé le dispositif de sécurité entourant le match retour du barrage d'Europa League entre Saint-Etienne et le Beitar Jerusalem (jeudi à 20h45) en créant une zone de protection autour du stade Geoffroy-Guichard.

Les autorités considèrent le risque d'affrontement entre supporters des deux équipes comme "très élevé".

En outre, des militants pro-palestiniens ont appelé à un rassemblement devant la mairie pour dénoncer la politique israélienne à l'occasion de la venue du Beitar.

L'arrêté préfectoral évoque "plusieurs incidents d'une extrême gravité" recensés pour le groupe d'ultras israéliens "La Familia", issu de la mouvance d'extrême droite et la possibilité que 200 à 300 ultras stéphanois des ex-Green Angels se joignent au rassemblement pro-palestinien.

Les supporters israéliens ne seront sans doute pas plus de 20 mais les autorités redoutent surtout les banderoles à caractère politique, dans les deux camps. 

Le secrétaire général de la préfecture, Gérard Lacroix a indiqué que le dispositif de sécurité de soir sera "comparable" à celui mis en place lors de l'euro.

"Les renseignements que nous avons eus ne font pas état d'un volume considérable de supporters venus d'Israël (...) Sur vingt on arrive à juguler. Sur la manifestation (pro-palestinienne), je rappelle que le droit de manifester reste inscrit dans la constitution. Je n'ai pas jugé utile de l'interdire à partir du moment où elle se cantonnera à l'hôtel et de ville et qu'elle ne viendra pas en cortège sur le stade", a indiqué M. Lacroix.

La vente et la consommation d'alcool sera interdite à l'intérieur de la zone de sécurité.

La préfecture a également proscrit l'usage d'engins pyrotechniques aux abords du stade.

L'AS Saint-Etienne s'est imposée 2-1, jeudi dernier, à l'occasion du match aller disputé à Jérusalem au Teddy Stadium.

La prise de ces mesures de jeudi intervient après que des supporters de l'équipe écossaise du Celtic Glasgow ont accueilli l'Hapoël Beer Sheva avec des drapeaux palestiniens la semaine dernière, lors d'un match comptant pour les barrages de la Ligue des champions.

L'UEFA avait alors pris des mesures disciplinaires à l'encontre de l'équipe de Glasgow.

(avec agences)

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte