Sport

Serena Williams lors du match l'opposant à Karolina Pliskova le 8 septembre 2016 à l'Open US de tennis à Nw York
Williams a commis 31 fautes directes et six double-fautes, dont la dernière sur la balle de match

L'Américaine Serena Williams va abandonner la première place mondiale qu'elle occupait sans discontinuité depuis février 2013 après sa retentissante défaite en demi-finales de l'US Open, jeudi.

Williams, 34 ans, s'est inclinée face à la Tchèque Karolina Pliskova, 11e mondiale, 6-2, 7-6 (7/5).

Elle va être dépassée lundi au classement WTA par Angelique Kerber, quelle que soit l'issue de la seconde demi-finale que l'Allemande doit encore disputer jeudi contre la Danoise Caroline Wozniacki.

Comme en 2015, la cadette des sœurs Williams est tombée à la surprise générale en demi-finales de l'un de ses tournois favoris contre une adversaire a priori largement à sa portée.

Il y a un an, elle avait chuté face à l'Italienne Roberta Vinci qui l'avait privée du Grand Chelem calendaire, à savoir remporter les quatre titres majeurs la même année.

Cette fois, Pliskova la prive potentiellement d'un 23e titre du Grand Chelem, ce qui lui aurait permis de dépasser l'Allemande Steffi Graf qui a remporté dans sa carrière 22 titres majeurs.

La Tchèque, qui disputait à 24 ans sa première demi-finale à ce niveau, a étouffé la sextuple lauréate de l'épreuve avec son puissant service (7 aces, 84% de points gagnés sur son premier service).

Williams n'a pas de son côté parue très inspirée et a semblé souffrir physiquement de la lourde chaleur de Flushing Meadows.

Elle a commis 31 fautes directes et six double-fautes, dont la dernière sur la balle de match qui a offert àPliskova son billet pour la finale et à Kerber le trône de N.1 mondiale.

Williams a été perturbée durant l'été par une blessure à une épaule et n'a pas pu défendre pleinement ses chances lors des JO-2016 de Rio.

Elle a passé un total de 309 semaines en tête du classement WTA, dont 186 consécutives depuis sa dernière prise de pouvoir le 18 février 2013, soit la période la plus longue sans discontinuité pour une N.1 mondial à égalité avec Graf.

Kerber, lauréate de l'Open d'Australie en janvier, est la 22e joueuse de l'histoire à prendre les commandes du classement WTA depuis sa création en novembre 1975.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte