Quantcast i24NEWS - L'ambiance monte d'un cran au village des athlètes des Jeux islamiques 2017

L'ambiance monte d'un cran au village des athlètes des Jeux islamiques 2017

Majd Ghazal, athlète syrien qui s'entraîne
AFP
La quatrième édition des JO musulmans aura lieu du 12 au 22 mai à Bakou en Azerbaïdjan

Turquie, Cameroun, Maroc, Emirats arabes unis... Les premiers drapeaux sont apparus aux fenêtres du village des athlètes, dont le drapeau palestinien, à six jours du coup d'envoi des Jeux de la solidarité islamique, organisés du 12 au 22 mai à Bakou.

Premiers échanges de regards aussi entre les différentes délégations, visiblement ravies de se retrouver pour la quatrième édition des JO musulmans.

"C'est génial de se tous se retrouver ensemble ici", s'est ravi Islam Masharqah, team manager palestinien. "Les gens sont agréables, ils nous aident beaucoup. On a tout ce qu'il nous faut."

Même son de cloche du côté du Cameroun. "Même au niveau de la nourriture, nous qui venons d'Afrique, nous ne sommes pas dépaysés", explique ainsi Philippe Boney, chef de presse de la sélection vert-jaune-rouge.

"Avec tous ces athlètes de tous ces pays, la pression et l'adrénaline sont en train de monter", ajoute-t-il.

"Mais on est le Cameroun donc on vient pour gagner quand même", assure Philippe Boney dans un sourire, quelques jours après son arrivée dans la capitale azérie.

Pour l'heure, dix-huit nations ont déjà posé pied en Azerbaïdjan: pêle-mêle, l'Iran, le sultanat d'Oman, l'Iran, le Pakistan, l'Afghanistan, le Maroc, le Qatar, le Kirghizistan, la Jordanie, la Gambie, la Turquie, le Cameroun, l'Arabie saoudite, l'Irak, l'Algérie, le Sierra Leone et les Emirats arabes unis ont rejoint Bakou pour dix jours réunissant 57 pays et 20 sports.

Au total, 3.629 athlètes seront logés au village, répartis en treize bâtiments de dix à quinze étages.

Les plus ambitieux de ces sportifs musulmans pourront même se tester sur le circuit du Grand Prix de Bakou, du 25 juin, puisqu'une simulation spéciale a été installée dans les espaces détentes.

La ville aussi commence à se mettre au diapason avec une augmentation des forces de sécurité pour éviter tout dérapage et l'ouverture d'une ligne spéciale, ouverte uniquement aux journalistes, athlètes et fans qui doivent se rendre rapidement aux seize arènes qui accueillera la compétition.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(2)
Hannibal

Jeux islamiques !!!? Pourquoi en faire un titre dans un journal non islamique !? Donc la règle : Des musulmans aux jeux olympiques Mais QUE des musulmans aux jeux islamiques. Quel belle mentalité et apport à l'humanité

Danstern

vachement multiculturel.

8Article précédentAngleterre: Chelsea sacré champion à West Bromwich
8Article suivantMondial-2022: le Qatar s'attend à accueillir plus d'un million de supporters