Quantcast i24NEWS - L'Iran rappel un des footballers exclus pour avoir joué un match contre Israël

L'Iran rappel un des footballers exclus pour avoir joué un match contre Israël

Le défenseur Ehsan Haji Safi (g)durant un match qualificatif pour la Coupe du monde 2014, le 11 juin 2013 à Téhéran et le capitaine Masoud Shojaei, lors d'un match qualificatif pour la Coupe du monde 2018, le 23 mars 2017 à Doha
Behrouz MEHRI, Karim JAAFAR (AFP/Archives)
L'autre, le capitaine Masoud Shojaei, n'apparaît pas sur la liste des joueurs séléctionnés

L'un des deux joueurs radiés de la sélection iranienne de football pour avoir joué en club contre une équipe israélienne, a finalement été rappelé pour les prochaines rencontres de qualification au Mondial-2018, tandis que l'autre ne figure pas sur la liste des joueurs sélectionnés.

Le sélectionneur portugais de l'Iran, Carlos Queiroz, a publié sur Facebook dimanche sa liste pour les matches contre la Corée du Sud (jeudi) et contre la Syrie (le 5 septembre): parmi les noms figure l'un des deux joueurs pris dans cette polémique, Ehsan Haji Safi, mais pas l'autre, le capitaine de la sélection Masoud Shojaei.

Ces deux joueurs du club grec de Panionios avaient d'abord refusé de disputer fin juillet le match aller du 3e tour des qualifications de la Ligue Europa chez les Israéliens du Maccabi Tel-Aviv le 3 août.

Mais ils avaient finalement participé au match retour en Grèce, s'attirant les foudres de la fédération iranienne de football qui avait "sévèrement condamné la participation de deux de ses joueurs".

De son côté, le ministère israélien des Affaires étrangères avait estimé que les joueurs avaient "brisé un tabou".

Téhéran estime que participer à une rencontre sportive contre des athlètes israéliens équivaut à une reconnaissance de l'Etat hébreu et à un "abandon de la cause palestinienne".

"Ehsan Haji Safi et Masoud Shojaei n'ont plus leur place en équipe nationale d'Iran car ils ont franchi la ligne rouge du pays", avait déclaré le ministre adjoint des Sports, Mohammad Reza Davarzani, à la télévision d'Etat IRIB.

AFP

Cette exclusion avait suscité une vague de protestation sur les réseaux sociaux et la Fédération internationale de football (Fifa), qui interdit toute ingérence politique, s'était saisie du dossier.

Selon l'agence de presse Isna, la Fédération iranienne de football avait ensuite démenti les sanctions contre les deux joueurs dans une lettre adressée à la Fifa le 13 août.

Si Masoud Shojaei reste pour l'heure à l'écart, le sélectionneur n'a pas exclu son retour. Sur sa page Facebook, il a écrit qu'il voulait tester de nouveaux joueurs mais qu'il comptait toujours sur des "joueurs clés et expérimentés", citant "Masoud" dans cette liste des joueurs.

L'Iran est déjà qualifié pour la Coupe du monde en Russie, grâce à sa victoire contre l'Ouzbékistan en juin à Téhéran, lors de la 8e journée des éliminatoires de la zone Asie.

Masoud Shojaei, 33 ans, était sorti du silence le 18 août, assurant dans un message sur Instagram qu'il n'avait pas voulu offenser son pays, qui "a toujours été et continuera d'être (sa) priorité".

Commentaires

(3)

l'iran RAPPELLE ou l'iran : rappel d'un joueur... rappel prend 2 p et 2 L quand il s'agit du verbe éponyme. ex : Je rappelle, tu rappelles, il/elle/on rappelle... quand il s'agit d'un nom commun, c'est L tout court : la stociété wxyz procède à un rappel de tous ses produits déjà que vos articles, dans la plupart du temps sont imbuvables et partiaux à mort, ayez au moins la descence et la délicatesse de respecter orthogeaphe, gammaires

Mais les pays musulmans revendiquent et pratiquent tous tout haut la discrimination à grande échelle, le racisme et l'appartheid sans qu'aucun journaliste ou politique ne trouve quelque chose à en dire.

Danstern

mais c'est pas possible, cette hargne et cette haine vous rongeront de l'intérieur.

8Article précédent"Combat du siècle": Floyd Mayweather vainqueur face à Conor McGregor
8Article suivantDecathlon ouvre son premier magasin en Israël mardi