Quantcast i24NEWS - Judo: l'Israélien Tal Flicker remporte la médaille d'or à Abu Dhabi

Judo: l'Israélien Tal Flicker remporte la médaille d'or à Abu Dhabi

Le judoka israélien Tal Flicker a remporté jeudi la médaille d'or au tournoi du Grand Chelem d'Abu Dhabi, le 26 octobre 2017
Capture d'écran YouTube
Flicker a dû célébrer sa victoire sous le drapeau de l'IJF et se priver de l'hymne israélien

Le judoka israélien Tal Flicker a remporté jeudi la médaille d'or au tournoi du Grand Chelem d'Abu Dhabi dans la catégorie des moins de 66 kg, après que sa compatriote Gili Cohen a elle, décroché celle de bronze, dans le tournoi féminin -52 kg.

Il avait déjà remporté en août une médaille de bronze aux Championnats du monde de judo, battant l’un des judokas les mieux classés lors du match pour la troisième place.

Chez les femmes, l’Israélienne Gili Cohen terminait alors à la 5e place du classement dans la catégorie des moins de 52 kg.

Flicker a cependant dû célébrer sa victoire sous le drapeau de la Fédération Internationale de Judo (IJF), et se priver de l'hymne israélien, en raison de l'interdiction des symboles israéliens par l'émirat.

Le judoka avait posté lundi sur sa page Facebook qu'"il n'y avait rien de plus doux que le moment de la victoire".

"Avec ou sans drapeau je ferai face à tout adversaire", avait-il assuré.

"Tout le monde sait d'où nous venons et le pays que nous représentons", avait-il poursuivi.

"Je suis le plus fier du monde à être Israélien", avait-il ajouté.

Les concurrents israéliens n'ont pas non plus été autorisés à porter des symboles israéliens sur leurs tenues lors de la compétition, et ont été inscrits au tournoi comme représentants de la Fédération Internationale de Judo.

Commentaires

(1)

inadmissible

8Article précédentItalie/Anne Frank: les Ultras de la Lazio dénoncent un "théâtre médiatique"
8Article suivantIsraël salue les succès de ses judokas comme la réponse adéquate à Abou Dhabi