Quantcast i24NEWS - La FIFA éconduit les efforts palestiniens et refuse de punir Israël

La FIFA éconduit les efforts palestiniens et refuse de punir Israël

Le président de la Fédération palestinienne de football Jibril Rajoub (g) lors d'une conférence de presse à Jéricho, le 16 décembre 2015
THOMAS COEX (AFP/Archives)
"Nous ne sommes pas le terrain de jeu du conflit israélo-palestinien" (directeur de la Fifa)

Les efforts palestiniens visant à faire sanctionner Israël par la FIFA concernant l'activité des clubs de football israéliens en Cisjordanie se sont heurtés à une fin de non-recevoir de l'organisation mondiale de football, selon un reportage de Hadashot News (anciennement Channel 2).

La FIFA a rejeté la demande de l'Association palestinienne de football de prendre des mesures punitives contre six équipes israéliennes basées dans des implantations juives de Cisjordanie.

L'organisme palestinien ne cesse de faire valoir que les clubs en question violent les statuts de la FIFA qui interdisent aux associations membres de jouer dans le territoire d'une autre nation sans autorisation.

Israël répond que les règles de la FIFA sont inapplicables en Cisjordanie car il n'y a pas de frontière permanente et reconnue dans la région.

Dans une décision rendue la semaine dernière, la FIFA a semblé se ranger derrière la position israélienne.

Selon les médias israéliens, la FIFA estime que le litige qui oppose Israéliens et Palestiniens relève du politique, et a donc choisi de ne pas intervenir.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a envoyé une lettre au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, affirmant que son organisation était fatiguée d'être sollicitée dans le cadre d'affaires politiques internes.

"Nous ne sommes pas le terrain de jeu du conflit israélo-palestinien", écrit Infinino, selon Hadashot News.

De son côté, l'Association palestinienne de football dirigé par un haut responsable du Fatah, Jibril Rajoub, a décidé de continuer à trouver un moyen de faire punir Israël en se tournant vers le Tribunal arbitrage du sport (TAS).

Commentaires

(4)

Bravo monsieur le président de la FIFA ne pas mélanger la politique et le sport vous redorez l’image du sport car quand nous voyons la fédération de judo qui c’est salie à vie pour ne pas avoir taper sur la table merci MONSIEUR LE PRÉSIDENT

Alors vive la FIFA!

Philibre4: pour vous avoir souvent lu, où plutôt déchiffré, je ne peux que vous conseiller de prendre quelque cours d’orthographe et de grammaire. Si vous avez un excellent raisonnement sur le fond, il faut bien reconnaître que vous êtes laborieux sur la forme. Moyen faible; peut mieux faire... Désolé, c’est pour votre bien. Je suis gêné pour vous.

Ne soyez pas gêné pour moi il m’arrive de faire des fautes mais je préfère faire quelques fautes et dire la vérité sur des injustices que de bien écrire et raconter que des mensonges monsieur sans nom

8Article précédentFoot/Mondial-2018: la Suède se qualifie en éliminant l'Italie
8Article suivantLes Palestiniens dépassent pour la première fois Israël au classement de la Fifa