Tech

Ce montage photo réalisé par la Nasa montre la sonde Juno en orbite autour de Jupiter, le 5 août 2015
Il s'agit du plus proche survol de Jupiter de toute la mission de la sonde Juno

La sonde Juno de l'agence spatiale américaine est passée samedi au plus près de la planète Jupiter, la plus grande du système solaire, dont elle tente de percer les mystères.

Il s'agit du plus proche survol de Jupiter de toute la mission de la sonde Juno, qui doit rester une vingtaine de mois autour de la planète, a précisé la Nasa sur son site.

Juno, qui est entrée le 4 juillet en orbite autour de Jupiter après un périple de 5 ans, s'est trouvée samedi à 12H51 GMT à 4.200 kilomètres de l'imposante couche nuageuse de la planète géante.

"C'est la première occasion pour nous de regarder vraiment de près le roi de notre système solaire et de voir comment il fonctionne", a estimé le principal expert de Juno du Southwest Research Institute à San Antonio (Texas, sud), Scott Bolton, dans un communiqué de la Nasa.

La sonde pèse 3,6 tonnes et se déplace à une vitesse de 208.000 km/h. Le survol de samedi est le premier durant lequel elle a activé ses huit instruments scientifiques pour étudier Jupiter; 35 autres auront encore lieu pendant la mission.

Ces survols, entre 4.200 et 10.000 km au-dessus des nuages de Jupiter, sont beaucoup plus proches que le précédent record de 43.000 kilomètres établi par la sonde américaine Pioneer 11 en 1974.

Juno a commencé début juillet la première de deux révolutions de 53,5 jours. A partir d'octobre, Juno se placera dans une orbite de 14 jours.

La mission Juno, d'un coût de 1,1 milliard de dollars et lancée le 5 août 2011, cherche notamment à savoir si Jupiter est pourvue d'un noyau solide.

Les scientifiques pensent que Jupiter a été la première planète du système solaire à se former mais ignorent comment.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte