Tech

A man walked into a store in Dijon and pounded screens of Apple products with a heavy fist-sized metal ball used in petanque, a French bowling game
Ce jugement est un rebondissement qui s'inscrit dans la lutte acharnée des deux géants des smartphones

Une cour d'appel américaine a offert vendredi une victoire inattendue à Apple, en rétablissant une condamnation à verser 120 millions de dollars infligée à son rival sud-coréen Samsung dans une affaire de violations de brevets.

Ce jugement est un rebondissement qui s'inscrit dans la lutte technologique et judiciaire acharnée que se livrent les deux géants mondiaux des smartphones. Ce conflit s'est un temps déroulé sur plusieurs continents, avant de se concentrer devant les tribunaux américains.

La décision de la cour d'appel fédérale de Washington, siégeant en session plénière, est tombée quatre jours avant une audience au sommet, à la Cour suprême des Etats-Unis, qui opposera également Apple et Samsung sur la question des brevets.

Par huit juges contre trois, les juges ont ordonné vendredi à Samsung de payer 119,6 millions de dollars pour avoir notamment utilisé le système breveté par Apple du déblocage d'un écran tactile en faisant glisser le doigt dessus, ainsi que la fonctionnalité d'auto-correction.

Ce jugement annule un précédent arrêt d'appel favorable à Samsung et rétablit une décision prise en première instance par un tribunal de San José (Californie). 

Ce premier jugement californien n'avait d'ailleurs représenté qu'une victoire en demi-teinte pour la marque à la pomme, qui avait été condamnée à verser un montant symbolique de 158.400 dollars pour avoir violé un brevet de Samsung concernant la photo numérique.

Les deux entreprises avaient déposé des plaintes croisées en se visant mutuellement.

L'audience mardi devant la Cour suprême interviendra dans un contexte difficile pour Samsung, premier fabricant mondial de smartphones plombé par l'impact d'un rappel planétaire de ses produits porteurs de batteries explosives. 

Quant à Apple, il peine à relever le défi d'une concurrence internationale exacerbée, en perdant notamment des précieuses parts de marché en Chine, son nouvel iPhone 7 se voyant reprocher de ne pas présenter d'innovations notables.

Soyez le premier à poster un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter. Connectez-vous ou créez un compte