Quantcast

Viber offre des appels gratuits aux personnes touchées par le décret de Trump

Viber logo
Courtesy
L'application israélienne offre les appels passés vers les fixes ou mobiles entre les USA et les sept pays

L'application israélienne de téléphonie mobile Viber a annoncé lundi qu'elle renoncerait indéfiniment à la tarification des appels vers des numéros fixes ou mobiles entre les États-Unis et les sept pays touchés par le décret Trump anti-immigration.

"Nous connectons les gens, peu importe d'où ils viennent. Les appels vers n'importe quel téléphone fixe ou mobile entre les États-Unis et la Syrie, l'Irak, l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan et le Yémen sont maintenant gratuits", a annoncé Viber sur son compte Twitter.

L'application Viber est gratuite pour les appels internes avec les autres utilisateurs mais l'appel vers les lignes fixes ou vers des utilisateurs mobiles sans l'application entraîne habituellement des frais. Les droits pour tous les appels seraient supprimés dans les pays touchés par l'interdiction du Président.

"À la lumière des événements récents aux États-Unis, nous offrons maintenant des appels gratuits vers n'importe quel numéro fixe ou mobile entre les États-Unis et la Syrie, l'Irak, l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan et le Yémen, afin que les personnes touchées aient une barrière en moins à franchir pour tenter d'atteindre leurs proches", a indiqué la société.

Alors que Viber n'a pas condamné le décret, il a affiché un message de soutien sur son site internet.

Commentaires

(0)
8Article précédentL'équipe israélienne SpaceIL finaliste de la compétition Lunar XPRIZE
8Article suivantUn professeur israélien expert en cryptanalyse, lauréat du prix japonais 2017