Quantcast i24NEWS - Apès une lettre controversée sur Gaza, une revue publie un numéro sur Israël

Apès une lettre controversée sur Gaza, une revue publie un numéro sur Israël

Un Syrien transporté à l'hôpital Ziv de Safed pour une opération d'urgence
Hannah Bikel
Cette édition du The Lancet comporte dix articles qui présentent les avancées médicales israéliennes

Après avoir publié une lettre ouverte durement critiquée contre l'armée israélienne suite à la guerre avec Gaza en 2014, le prestigieux journal médical britannique The Lancet a changé de ton en consacrant son dernier numéro au système de santé israélien.

Le professeur Karl Skorecki, directeur de la recherche médicale et du développement à l'hôpital de Rambam à Haifa, a félicité la revue scientifique médicale britannique pour avoir changé de regard sur Israël comme le démontre l'édition publiée lundi.

"Il s'agit de l'aperçu le plus complet du système de santé israélien publié dans une revue majeure", a déclaré Skorecki au sujet de la publication intitulée "Santé en Israël".

Cette édition du The Lancet comporte dix articles qui entre autre présentent les dispositifs et appareils médicaux israéliens permettant de sauver des vies, détaillent les avancées révolutionnaires dans la recherche génétique de même qu'ils mettent en évidence les efforts israéliens pour traiter les réfugiés syriens blessés pendant la guerre civile.

Menahem Kahana (AFP)

L'édition spéciale semble être une réponse directe à une lettre controversée publiée en 2014 et intitulée "Une lettre ouverte au peuple de Gaza", qui critiquait Israël pour sa conduite lors de l'opération Bordure protectrice, lequelle a coûté la vie à 73 Israéliens et à 2.200 Palestiniens.

"Nous sommes des médecins et des scientifiques ... Nous avons tous travaillé à Gaza et en connaissons la situation depuis des années. Sur la base de notre éthique et de notre pratique, nous dénonçons ce dont nous sommes témoins dans l’agression de Gaza par Israël", avait écrit les signataires de la lettre.

L'article avait provoqué une tempête de commentaires et de réponses de la part d'universitaires, qui s’étaient demandé si la revue constituait la plate-forme appropriée afin de discuter du conflit israélo-palestinien.

Afin de répondre à l'initiative de ces signataires, le professeur Karl Skorecki avait décidé de contacter The Lancet et d'inviter son personnel à venir en Israël afin de se faire une opinion du pays par eux-mêmes.

Le rédacteur en chef de la revue, le professeur Richard Horton, qui s'est rendu lundi à Tel Aviv, avait déjà présenté ses excuses pour la lettre publiée précédemment et avait promis de faire amende honorable en publiant une édition spéciale qui mettrait l'accent sur les contributions d'Israël dans le domaine médical.

Cet article a été rédigé par Max Schindler, journaliste et éditeur web pour i24NEWS en anglais.

Commentaires

(0)
8Article précédentEndurance et perte de poids: une pilule aux mêmes effets que l'exercice physique
8Article suivantCyberattaque: "plus de 75.000 victimes dans le monde" selon un bilan provisoire