Quantcast

Violences de Charlottesvill...

Le journal
Violences de Charlottesville: la réaction de Donald Trump vivement critiquée
Donald Trump, qui a condamné les violences de Charlottesville sans se prononcer sur la responsabilité de l'un ou l'autre des camps en présence, a été vivement critiqué. "Nous condamnons dans les termes les plus forts possibles cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant de diverses parties", a-t-il déclaré depuis son golf de Bedminster (New Jersey), où il passe ses vacances. Des déclarations qui a provoqué l'indignation chez les Démocrates, mais aussi un malaise chez les Républicains, son propre parti. L'ancien président Barack Obama, lui, est sorti de sa réserve en citant Nelson Mandela dans une série de tweets: "Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines, ou de sa religion".