L'Ukraine commence à évacuer Ouman, ville du pèlerinage du Nouvel an juif

i24NEWS

2 min
Des personnes vues dans la ville d'Ouman, dans le centre de l'Ukraine, le 26 janvier 2022.
Yossi Zeliger/Flash90Des personnes vues dans la ville d'Ouman, dans le centre de l'Ukraine, le 26 janvier 2022.

Israël estime qu'environ 200 familles résident dans la ville

Les autorités ukrainiennes ont ordonné l'évacuation des civils de la ville d'Ouman, alors que les combats font rage à travers l'Ukraine suite à l'invasion de la Russie, a déclaré jeudi un responsable d'une organisation israélienne de premiers secours.

"La municipalité d'Ouman a commencé à évacuer des centaines de familles de la ville, le danger est très grand - il y a de nombreux dépôts d'armes dans la région et les explosions sont intenses", a affirmé Shlomi Elisha, le chef adjoint de la division Ukraine de United Hatzalah, à la radio de l'armée.

Ouman voit normalement quelque 30.000 visiteurs, la plupart d'Israël, se rendre sur la tombe de Rabbi Na'hman de Breslev pour la fête de Rosh Hashanah (le Nouvel an juif).

Jeudi, le ministre des affaires étrangères Yaïr Lapid a réitéré son appel aux Israéliens à quitter l'Ukraine.

Video poster

Le ministère des Affaires étrangères estime qu'il y a environ 8.000 citoyens israéliens encore dans le pays, dont 200 familles à Ouman. Un certain nombre d'étudiants arabes israéliens sont également retournés en Ukraine cette semaine afin de passer des examens dans leur université de Kharkiv.

Israël a demandé à ses citoyens d'évacuer par les postes-frontières occidentaux et a envoyé des représentants aux postes frontières de la Pologne, de la Slovaquie, de la Hongrie et de la Roumanie afin d'aider les Israéliens à quitter l'Ukraine. Des représentants ont également été envoyés à un poste frontière en Moldavie.

"Nos représentants sont prêts à vous recevoir", a ajouté le Premier ministre Naftali Bennett jeudi après-midi.

Cet article a reçu 1 commentaires