Couloirs humanitaires: Moscou annonce des cessez-le-feu locaux en Ukraine à partir de 7h GMT mardi

AFP

2 min
Des Ukrainiens sous un pont détruit alors qu'ils tentent de fuir en traversant la rivière Irpin dans la périphérie de Kiev, en Ukraine, le 5 mars 2022
AP Photo/Emilio MorenattiDes Ukrainiens sous un pont détruit alors qu'ils tentent de fuir en traversant la rivière Irpin dans la périphérie de Kiev, en Ukraine, le 5 mars 2022

L'ONU a "besoin de couloirs sûrs pour fournir de l'aide humanitaire dans les zones d'hostilités"

La Russie a annoncé lundi soir la mise en place de cessez-le-feu locaux dans plusieurs villes ukrainiennes à partir de 07h GMT mardi pour permettre l'évacuation de civils via des couloirs humanitaires, à l'issue de nouvelles négociations avec les Ukrainiens.

"La Fédération de Russie annonce un cessez-le-feu à partir de 10h, heure de Moscou (07H00 GMT) le 8 mars" pour l'évacuation des civils en provenance de Kiev, ainsi que des villes de Soumy, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol, a indiqué la cellule du ministère russe de la Défense, chargée des opérations humanitaires en Ukraine, dans un communiqué cité par les agences de presse russes.

Video poster

La partie ukrainienne avait auparavant relevé "certains résultats positifs" obtenus lors des négociations sur les couloirs humanitaires.

L'ONU a "besoin de couloirs sûrs pour fournir de l'aide humanitaire dans les zones d'hostilités" en Ukraine, a déclaré lundi au Conseil de sécurité le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Martin Griffiths.

"Les civils dans des endroits comme Marioupol, Kharkiv, Melitopol et ailleurs ont désespérément besoin d'aide, en particulier de fournitures médicales vitales", a-t-il ajouté, lors d'une réunion d'urgence du Conseil consacré à la crise humanitaire provoquée par l'invasion russe de l'Ukraine.

"De nombreuses modalités sont possibles, mais cela doit se faire dans le respect des obligations des parties en vertu des lois de la guerre", a précisé le responsable.

Cet article a reçu 2 commentaires