Ukraine: plus de 2.100 habitants de Marioupol tués depuis le début de l'offensive, selon la mairie

AFP

2 min
L'armée russe est accusée d'avoir bombardé un hôpital pour enfants à Marioupol
AFP / EYEPRESS NEWSL'armée russe est accusée d'avoir bombardé un hôpital pour enfants à Marioupol

"Les occupants frappent cyniquement et délibérément des bâtiments résidentiels"

Plus de 2.100 habitants de Marioupol, ville portuaire assiégée dans le sud-est de l'Ukraine, ont été tués depuis le début de l'offensive russe, a annoncé dimanche la mairie de la ville. 

"Les occupants frappent cyniquement et délibérément des bâtiments résidentiels, des zones densément peuplées, détruisent des hôpitaux pour enfants et infrastructures urbaines (...). A ce jour, 2.187 habitants de Marioupol ont péri dans les attaques russes", a indiqué la mairie de Marioupol sur Telegram.

"En 24 heures, nous avons connu 22 bombardements d’une ville paisible. Environ 100 bombes ont déjà été larguées sur Marioupol", a-t-il ajouté.

Video poster

Marioupol, cité portuaire stratégique située entre la Crimée et le Donbass, est plongée dans une situation "quasi désespérée", manquant de vivres et privée d'eau, de gaz, d'électricité et de communications, estimait vendredi Médecins Sans Frontières (MSF). 

Un précédent bilan vendredi des autorités locales évaluait à 1.582 le nombre d'habitants tués.

Plusieurs tentatives d'acheminer de l'aide humanitaire vers la ville ont échoué ces derniers jours. 

Un nouveau convoi accompagné par des prêtres orthodoxes avec 100 tonnes d'eau, de nourriture et de médicaments était en route vers Marioupol, a annoncé le président Volodmyr Zelensky dimanche. 

"La question clé aujourd'hui c'est Marioupol, notre convoi est à deux heures de Marioupol, à 80 km", a-t-il déclaré dans une vidéo postée en début d'après-midi.  

Cet article a reçu 2 commentaires