L'ambassade d'Ukraine en Israël affirme que la Russie vise délibérément les synagogues et les sites juifs

i24NEWS

2 min
L'ambassadeur d'Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, fait une déclaration aux médias sur l'invasion russe de l'Ukraine, à Tel Aviv, Israël, le 25 février 2022.
Avshalom Sassoni‎‏/Flash90L'ambassadeur d'Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, fait une déclaration aux médias sur l'invasion russe de l'Ukraine, à Tel Aviv, Israël, le 25 février 2022.

"Les Russes nazis continuent de détruire intentionnellement des synagogues et des centres de culture juive"

L'ambassade d'Ukraine en Israël a affirmé vendredi que la Russie cible délibérément les synagogues et les centres juifs en Ukraine.

"Les Russes nazis continuent de détruire intentionnellement des synagogues et des centres de culture juive dans toute l'Ukraine. Que doit-il encore se passer pour que le gouvernement israélien aide l'Ukraine en état de légitime défense ?", a écrit l'ambassade dans un post Facebook.

https://www.facebook.com/UkraineInIsrael/posts/3394374315511 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

La déclaration est accompagnée d'un certain nombre de photos qui sont des sites juifs endommagés dans les combats, mais aucune autre preuve n'est fournie pour confirmer le ciblage délibéré.

L'envoyé ukrainien en Israël, Yevgen Korniychuk, a critiqué à plusieurs reprises Israël pour son refus de fournir une aide militaire à l'Ukraine, même des équipements défensifs tels que des casques et des gilets pare-balles.

Israël a toutefois fourni une aide humanitaire importante à l'Ukraine.

Jérusalem a adopté une position prudente pour maintenir de bonnes relations avec l'Ukraine et la Russie, cette dernière maintenant une présence militaire en Syrie et négociant le retour de l'Iran à un accord nucléaire.

Video poster

Israël a fait valoir sa neutralité comme un atout qui a permis à Naftali Bennett de jouer un rôle de médiateur entre Kiev et Moscou, mais M. Korniychuk a rejeté cette excuse pour ne pas avoir soutenu plus activement l'Ukraine, après l'invasion russe du 24 février.

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que l'invasion de l'Ukraine par Moscou visait à "dénazifier" le pays voisin, dont le président est juif.

Le président ukrainien Volodomyr Zelensky va s'adresser dimanche aux députés israéliens en visioconférence.

Cet article a reçu 14 commentaires