V. Zelensky demande à Israël de "faire un choix" en soutenant l'Ukraine face à la Russie

i24NEWS

3 min
Des manifestants protestent contre l'invasion russe en Ukraine, et assiste à un discours vidéo télévisé du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Tel Aviv, le 20 mars 2022.
Avshalom Sassoni/Flash90Des manifestants protestent contre l'invasion russe en Ukraine, et assiste à un discours vidéo télévisé du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Tel Aviv, le 20 mars 2022.

Devant les députés israéliens, V. Zelensky a demandé à l'Etat juif d'empêcher la "solution finale" russe

Le président ukrainien Volodymir Zelensky a exhorté Israël à prendre parti dans le conflit qui oppose son pays à la Russie, estimant que l'État juif doit répondre d'une aide insuffisante fournie à l'Ukraine, dans un discours prononcé dimanche devant les députés de la Knesset sur la plateforme de vidéoconférence Zoom.

V. Zelensly a souligné que le 24 février, date du début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, est aussi la date de la fondation du parti nazi en Allemagne en 1920.

"Cent deux ans après les nazis, l'ordre a été donné de commencer l'invasion russe de l'Ukraine, qui a déjà tué des milliers de personnes et laissé des millions de personnes sans domicile", a-t-il affirmé.

"Notre peuple est maintenant en train d'errer dans le monde, à la recherche d'une place, tout comme vous avez erré autrefois", a ajouté Zelensky. 

"Le Kremlin utilise la terminologie nazie, les nazis parlaient de +solution finale+ pour la question juive, vous ne l'oublierez jamais et maintenant Moscou parle de +solution finale+ pour l'Ukraine", a-t-il martelé. 

Video poster

Le président ukrainien a également invoqué l'attaque de missiles russes qui a touché une antenne près du mémorial de l'Holocauste de Baby Yar dans la capitale ukrainienne, Kiev, avant de lancer un appel à l'aide aux députés israéliens.

"Il est possible de faire la médiation entre les pays, mais pas entre le bien et le mal", a-t-il ajouté, alors que l'Etat hébreu a adopté une position prudente après l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février, faisant valoir des liens privilégiés avec les deux pays.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a tenté de lancer une médiation entre l'Ukraine et la Russie, se rendant à Moscou pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine, peu après le début de l'invasion, et multipliant les entretiens téléphoniques avec M. Zelensky.

"Nous nous demandons pourquoi l'Etat Israël ne nous donne pas d'armes et pourquoi il n'impose pas de sanctions à la Russie", s'est demandé M. Zelensky.

"Vous devez apporter des réponses à ces questions et vivre avec elles. "L'Ukraine a fait son choix il y a 80 ans et nous avons des Justes qui ont caché des juifs, il est temps pour Israël de faire son choix (...) l'indifférence tue", a déclaré M. Zelensky, jouant sur ses propres racines juives.

Cet article a reçu 16 commentaires