Ukraine: un survivant de la Shoah de 96 ans tué dans le bombardement russe de sa maison à Kharkiv

i24NEWS

2 min
Un bâtiment de Kharkiv, en Ukraine, est en feu après avoir été touché lors des récents bombardements de la Russie, le 2 mars 2022.
Sergey Bobok/AFPUn bâtiment de Kharkiv, en Ukraine, est en feu après avoir été touché lors des récents bombardements de la Russie, le 2 mars 2022.

"Boris Romanchenko travaillait intensément sur la mémoire des crimes nazis"

Un survivant de la Shoah a été tué à son domicile dans la ville ukrainienne de Kharkiv, selon un tweet d'un compte commémoratif du camp de concentration de Buchenwald.

"Boris Romantschenko a survécu aux camps de concentration de Buchenwald, Peenemünde, Dora et BergenBelsen. Il a été tué vendredi dernier dans une explosion à son domicile de Kharkiv, en Ukraine. Il était âgé de 96 ans. Nous sommes abasourdis", peut-on lire dans le communiqué.

https://twitter.com/i/web/status/1505876638076215299 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

"Selon sa petite-fille, il vivait dans un immeuble de plusieurs étages, touché par un obus. Boris Romanchenko travaillait intensément sur la mémoire des crimes nazis et était vice-président du Comité international Buchenwald-Dora", précise-t-il.

Les bombardements se poursuivent lundi sur la capitale Kiev, où les forces ukrainiennes résistent, alors que Marioupol continue d'être pilonnée, sans pour l'instant que les forces russes ne contrôlent totalement cette ville portuaire stratégique du Sud.

Les forces russes "n'ont pas réalisé d'avancées majeures" dimanche, rapporte l'Institute for the study of war (ISW), un think-tank américain. 

Cet article a reçu 3 commentaires