Israël: N. Bennett prévoit un éventuel voyage à Kiev pour des pourparlers

i24NEWS

2 min
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 20 mars 2022
AP Photo/Maya Alleruzzo, PoolLe Premier ministre israélien Naftali Bennett lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 20 mars 2022

Les responsables israéliens de la sécurité pensent qu'une telle visite serait toutefois "un cauchemar"

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a demandé lundi aux responsables du Shin Bet de se préparer à une éventuelle visite à Kiev en Ukraine pour des pourparlers de cessez-le-feu à enjeux élevés, près d'un mois après le début de l'invasion russe.

Les discussions autour d'une éventuelle visite du genre se sont intensifiées au cours du week-end, selon le rapport, les Ukrainiens faisant pression pour que N. Bennett se rende dans le pays en signe de soutien à leur cause.

Video poster

Les responsables israéliens de la sécurité pensent qu'une telle visite serait toutefois "un cauchemar" compte tenu des bombardements russes.

Selon le rapport, des responsables israéliens ont déclaré à leurs homologues ukrainiens que N. Bennett ne ferait pas le voyage "pour une séance photos" et ne s'y rendrait que si les parties sont sur le point de parvenir à un accord, pour les aider à "franchir la ligne d'arrivée."

N. Bennett a déjà rendu visite au président russe Vladimir Poutine à Moscou pour aider à la médiation des pourparlers au début de la guerre.

Le bureau du Premier ministre a déclaré qu'il ne pouvait pas commenter immédiatement le rapport. 

Le président ukrainien Volodymir Zelensky a exhorté dimanche Israël à prendre parti dans le conflit qui oppose son pays à la Russie, estimant que l'État juif doit répondre d'une aide insuffisante fournie à l'Ukraine, dans un discours prononcé devant les députés de la Knesset sur Zoom.

V. Zelensly a souligné que le 24 février, date du début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, est aussi la date de la fondation du parti nazi en Allemagne en 1920.

Cet article a reçu 2 commentaires