L'Otan estime que la Russie a subi entre 30.000 et 40.000 pertes dans l'invasion de l'Ukraine

i24NEWS

2 min
Des soldats russes et biélorusses lors d'exercices conjoints à un champ de tir près de Brest, en Biélorussie, le 19 février 2022
HANDOUT / MINISTRY OF DEFENCE REPUBLIC OF BELARUS / AFPDes soldats russes et biélorusses lors d'exercices conjoints à un champ de tir près de Brest, en Biélorussie, le 19 février 2022

Les pertes comprennent les tués et les blessés au combat, ainsi que les personnes faites prisonnières

L'Otan estime que la Russie a subi entre 30.000 et 40.000 pertes sur le champ de bataille en Ukraine au cours du premier mois de la guerre, dont 7.000 à 15.000 morts, a indiqué mercredi un haut responsable militaire de l'organisation.

Il s'agit de la première estimation publique par l'Otan des pertes russes depuis le début de la guerre, le 24 février.

L'officier militaire, qui s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat en vertu des règles de base fixées par l'Otan, indique que l'estimation du nombre de tués est fondée sur une combinaison d'informations provenant du gouvernement ukrainien, d'indications de la Russie et d'informations accessibles.

Video poster

Le gouvernement américain a largement refusé de fournir des estimations publiques des pertes russes ou ukrainiennes, affirmant que les informations disponibles sont d'une fiabilité douteuse.

L'officier militaire de l'Otan, lors d'un briefing depuis le quartier général militaire de l'alliance en Belgique, a déclaré que l'estimation de 30 000 à 40 000 victimes russes est dérivée de ce qu'il a appelé un calcul standard selon lequel, en temps de guerre, une armée souffre de trois soldats blessés pour chaque soldat tué.

Les pertes comprennent les tués et les blessés au combat, ainsi que les personnes faites prisonnières ou disparues au combat, a précisé l'officier.

Cet article a reçu 6 commentaires