Ukraine: toute la région de Kiev a été libérée, selon la vice-ministre ukrainienne de la Défense

AFP

2 min
Des soldats ukrainiens dans la périphérie de Kiev, en Ukraine, le 31 mars 2022
AP Photo/Rodrigo AbdDes soldats ukrainiens dans la périphérie de Kiev, en Ukraine, le 31 mars 2022

Les localités d'"Irpin, Boutcha, Gostomel et toute la région de Kiev ont été libérées

Les Ukrainiens ont repris le contrôle de la totalité de la région de Kiev après le retrait des forces russes de villes-clés situées près de la capitale, a annoncé samedi la vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Maliar.

Les localités d'"Irpin, Boutcha, Gostomel et toute la région de Kiev ont été libérées de l'envahisseur", a affirmé Mme Maliar sur Facebook.

Toutes ces villes ont été dévastées par les combats qui y ont fait rage après le début, le 24 février, de l'invasion russe 

Les Ukrainiens avaient déclaré lundi avoir reconquis Irpin, aux mains des Russes depuis fin février.

Au moins 200 des habitants de cette petite cité de la banlieue nord-ouest de la capitale ont été tués depuis le début de l'invasion russe, a affirmé mercredi son maire Oleksandre Markouchine.

Des opérations de déminage y étaient toujours en cours samedi, ont déclaré les services d'urgence, selon lesquels 643 engins explosifs y ont été désactivés depuis qu'elle est retombée aux mains des Ukrainiens.   

Près de 300 personnes ont au total dû être enterrées "dans des fosses communes" à Boutcha, une ville au nord-ouest de Kiev, théâtre de féroces combats qui vient d'être reprise par les soldats ukrainiens, a déclaré samedi à l'AFP son maire, Anatoly Fedorouk.

"A Boutcha, nous avons déjà enterré 280 personnes dans des fosses communes", car il était impossible de le faire dans les trois cimetières de la municipalité, tous à portée de tir des militaires russes, a dit au téléphone M. Fedorouk.

Cet article a reçu 2 commentaires