Israël a accueilli 13.391 immigrants ukrainiens depuis le début de l'invasion russe

i24NEWS

2 min
Des immigrants juifs ukrainiens arrivent à l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, en Israël, dans le cadre d'une Aliyah d'Ukraine, le 20 février 2022.
Photo by Tomer Neuberg/Flash90Des immigrants juifs ukrainiens arrivent à l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, en Israël, dans le cadre d'une Aliyah d'Ukraine, le 20 février 2022.

Il s'agit d'"un immense défi nécessitant que tous les partis politiques se rassemblent"

Israël a accueilli 13.391 immigrants ukrainiens depuis le début de l'invasion russe, a rapporté vendredi le quotidien Israel Hayom.

Leur arrivée s'inscrit dans le cadre de l'opération "Coming Home", qui permet à tous ceux qui ont le droit de faire leur aliyah (immigrer en Israël) en vertu de la loi du retour d'être acceptés d'urgence dans le pays.

Pour avoir le droit d'immigrer en Israël en vertu de la loi du retour, il faut avoir au moins un grand-parent juif ou être marié à un juif, qu'ils soient ou non considérés comme juifs selon les interprétations orthodoxes de la loi juive.

Au moins 390 nouveaux immigrants en provenance d'Ukraine sont attendus sur des vols en provenance de Kishinev, la capitale de la Moldavie, de Budapest, la capitale de la Hongrie, et d'Astana, la capitale du Kazakhstan, au cours des prochaines 24 heures.

Si environ 200.000 immigrants potentiels d'Ukraine remplissent les critères d'alyah selon la loi du retour (quelque 43.000 d'entre eux s'identifient comme juifs ou sans autre religion), le potentiel d'immigration en provenance de Russie est au moins trois fois plus important (quelque 200 000 immigrants potentiels qui s'identifient comme juifs ou sans autre religion).

La ministre de l'Intérieur Ayelet Shaked, également du parti Yamina, a récemment estimé qu'au cours des prochains mois, Israël intégrera des milliers d'olim (immigrants), mais qu'il s'agira d'un immense défi "nécessitant que tous les partis politiques se rassemblent."

De nombreux hôtels à travers le pays se préparent à organiser des seders de Pessah le vendredi soir pour les nouveaux immigrants.

La ministre de l'Aliyah et de l'intégration, Pnina Tamano-Shata, a choisi de passer son seder de Pessah avec les nouveaux immigrants à l'hôtel Dan Panorama de Tel-Aviv.

Cet article a reçu 2 commentaires